Buvez-vous chaque matin cet élixir de longévité ?

Imaginez commencer chaque journée avec l’esprit et les idées claires et une énergie débordante.

Imaginez éloigner vos troubles digestifs durablement tout en luttant contre les maladies intestinales et en perdant quelques kilos.

Mieux encore : imaginez repousser les effets de l’âge sur votre organisme et ainsi vieillir en pleine santé en adoptant une simple habitude chaque jour. 

Tout ceci est bel et bien possible – je vais vous en dire plus dans un instant mais avant j’aimerais vous poser une question importante :

Votre corps est-il bien « nourri » ?

Je ne parle pas de vos repas bios et savoureux mais d’un élément tout aussi important que nous oublions souvent : ce que nous buvons !

Il existe des quantités de boissons (eau, jus et nectar de fruits, limonade, vin, kéfir, bière, etc). Mais une en particulier aurait le pouvoir exceptionnel de lutter contre le vieillissement des cellules…

…au point d’être reconnue comme un véritable « élixir de longévité »

Cette boisson provient d’une plante médicinale extraordinaire (la plus ancienne au monde !) et est un allié à consommer tout au long de la vie : le thé.

Consommé depuis 5 000 ans pour donner force et énergie à l’organisme

En Chine, la légende raconte qu’il y a environ 5 000 ans, l’empereur Shen Nung faisait bouillir de l’eau à l’abri d’un arbre (un théier sauvage) pour se désaltérer quand une feuille tomba dans sa marmite. 

Elle se mêla à l’eau et lui donna une couleur, un parfum et un goût délicat hors du commun. L’empereur but et sentit un regain d’énergie. 

Comme si cette eau avait un effet stimulant sur l’organisme.

Selon un autre récit Indien, le prince Dharma fit vœux de ne pas dormir pendant un voyage de 9 ans. Il succomba presque au sommeil pendant sa 3ème année mais cueillit et mâcha quelques feuilles de théier sauvage. 

Ses vertus tonifiantes lui donnèrent la force de rester éveillé pendant 6 ans !

Une autre histoire raconte que le guerrier Gengis Khan faisait boire du thé à ses troupes pour leur donner force et courage pendant les batailles.

Il existe en réalité beaucoup de légendes et récits différents selon les cultures. 

Mais ils ont bien 1 point commun : tous évoquent les vertus santé remarquables du thé.

Un aliment à lui seul pour éloigner la maladie !

Avant même d’être considéré comme une boisson, le thé était utilisé par les médecins.

Et dès le XVIIIème siècle, il rentre dans le Dictionnaire des drogues simples : 

« Il réjouit et récrée les esprits, il abat les vapeurs, il empêche l’assoupissement, il fortifie le cerveau et le cœur, il hâte la digestion, il excite l’urine, il purifie le sang, il est propre pour le scorbut et pour la goutte. »

Depuis, les études se sont multipliées et la science moderne a confirmé ses bienfaits remarquables. 

Dans le European Journal of Preventive Cardiology[1], des chercheurs ont découvert que boire du thé au moins trois fois par semaine était lié à des risques plus faibles de maladies cardiovasculaires et de décès.

« Les effets favorables sur la santé sont les plus robustes pour le thé vert et pour les buveurs de thé habituels à long terme »a ajouté Xinyan Wang de l’Académie chinoise des sciences médicales.[2]

Plus précisément, il est aujourd’hui reconnu que le thé favorise la longévité et :

  • Facilite lucidité, vision profonde et connexions neuronales ;
  • Fait CIRCULER, élimine les amas d’aliments ;
  • Aide à dissoudre les amas de graisse (surtout le thé noir) ;
  • Favorise l’élimination par les selles ;
  • Bloque l’inflammation et lutte contre les rhumatismes ;
  • Et est extraordinaire pour éliminer tous les déchets de l’organisme, étant ainsi la boisson anti-cancer par excellence !

► Une étude menée sur 75 000 femmes a montré que le taux de cancers de l’appareil digestif et urinaire est diminué de 17% à 27% chez les femmes qui boivent plus de 2 tasses de thé par jour.[3][4] Et c’est loin d’être la seule étude !

Ces vertus extraordinaires, on les doit à :

1 plante emblématique et protectrice (à consommer d’urgence)

Tous les thés, sans exception, proviennent d’une plante qui peut se trouver facilement en France : la Camellia Sinensis.

Ce qui détermine la couleur, la qualité et la variété d’un thé, ce sont à la fois le terrain, l’altitude, la période de la récolte et surtout les différentes étapes de transformation des feuilles une fois cueillies.

Dans tous les cas, le thé est l’une des boissons médicinales les plus extraordinaires au monde grâce à ses principes actifs puissants (présents en grande quantité dans cette plante emblématique) :

  • Ses flavonoïdes : la quercétine et les catéchines (dont l’épigallocatéchine gallate ou EGCG).

Il s’agit d’antioxydants naturels fabuleux de la famille des polyphénols. 

Autrement dit, ils luttent contre le vieillissement des cellules, en réduisant le stress oxydatif qui les endommage.

Une étude de la Boston Tufts University (réalisée par les Drs Ronald Prior et Guohua Cao) a prouvé que cette haute teneur en antioxydant dépassait même celle de 22 fruits et légumes comme le brocoli, les épinards, les carottes et l’oignon.

Leur conclusion : le thé est l’aliment qui protège le mieux l’organisme des radicaux libres (des substances qui abîment nos cellules et seraient à l’origine de nombreuses maladies, à commencer par les maladies cardiovasculaires).

Mais attention : avant de vous délecter de cette boisson formidable, sachez que le thé comporte des précautions d’emploi, voire quelques contre-indications, à connaître absolument.

Choisir et consommer son thé dans les règles de l’art (pour décupler ses bienfaits)

Il est souvent difficile de s’y retrouver parmi toutes les informations qui circulent et face aux milliers de thés (il en existerait près de 3 000 entre les thés noirs, verts, blancs, fumés, semi-fermentés…etc ).

Laissez-moi vous aider à y voir un peu plus clair.

J’aimerais vous partager 5 conseils simples mais précieux qui m’ont été donnés par les plus grands maîtres et spécialistes de la diététique chinoise :

1. D’abord, il est très important de privilégier les thés de Chine (ce sont des « Grands Crus »), plutôt que ceux d’Inde qui contiennent trop de tanins et ne sont pas appropriés à une consommation « santé » quotidienne. On les reconnaît facilement à leur amertume et leur couleur (un thé d’Inde devient très foncé en quelques secondes).

2. Gare aux thés en sachet : ils contiennent des miettes de thé (ce sont les « déchets » de feuilles, et non les feuilles elles-mêmes). Leurs bienfaits santé sont donc très pauvres. En plus, nombreux sont aromatisés chimiquement et souffrent d’un traitement important s’ils ne sont pas bios. Ça serait comme infuser du pesticide dans votre tasse ! 

3. Pour bénéficier de son grand panel de vertus thérapeutiques (et vous régaler), il est indispensable d’en consommer maximum 5 à 10 g par jour, soit uniquement deux « pincées » pour ¾ de litres d’eau. 

4. Buvez votre thé entre les repas, et non pendant, pour favoriser l’absorption de nutriments (fer et vitamines). Et s’il s’agit de thé vert, commencez par mouiller délicatement les feuilles pour ne pas les brûler puis infusez 2 à 3 minutes à 80 degrés.

5. Important – Demandez conseil à un spécialiste avant de consommer du thé si vous souffrez d’insomnie, de constipation, d’ulcère ou d’anémie !

Vous voilà prêt à savourer votre thé et à l’utiliser comme un véritable rituel de santé au quotidien.

Mais il est bien loin d’être le seul !

Surveillez bien votre boîte mail car je vous réserve d’autres surprises.

En attendant, je vous conseille vivement de faire de votre dégustation de thé un acte de pleine conscience, de joie et de plaisir pour démultiplier ses vertus exceptionnelles.


PS : Ne manquez pas ma prochaine lettre, je vous partagerai un test de Médecine chinoise pour diagnostiquer l’hypertension. Vous découvrirez qu’en Chine, il y a 4 types d’hypertension contre 1 en Occident ! Et que les solutions sont bien différentes selon l’hypertension…

Cette lettre aura pour titre « Test : Quel hypertendu êtes-vous ? »

Sources :
[1] https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/2047487319894685?journalCode=cprc
[2] https://scitechdaily.com/tea-drinkers-live-longer-healthier-lives-heres-what-you-need-to-know/
[3] https://news.vumc.org/2012/10/31/green-tea-found-to-reduce-rate-of-some-gi-cancers
[4] https://academic.oup.com/ajcn/article/96/5/1056/4576999?login=true

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.