Le mystère éblouissant des « personnalités multiples »

 – Article mis à jour le 17 mai 2018 – 

Avez-vous encore un doute sur l’incroyable pouvoir de l’ESPRIT sur le CORPS ?

Si oui, lisez attentivement ce qui suit.

C’est l’histoire d’une Allemande de 37 ans, connue sous les initiales B.T. [1].

Elle est devenue aveugle à 20 ans, suite à un accident qui a endommagé la partie du cerveau qui contrôle la vision.

C’est en tout cas le diagnostic qu’ont fait ses médecins, après une batterie de tests approfondis. Ses yeux étaient intacts, mais son cerveau ne « voyait » plus rien.

B.T. s’est alors procuré un chien d’aveugle, et s’est adaptée comme elle pouvait à ce triste handicap.

Treize ans plus tard, à l’âge de 33 ans, les médecins lui diagnostiquent un autre problème.

La maladie si incroyable que certains médecins refusent d’y croire

B.T. souffre d’un trouble de la personnalité multiple.

Cela veut dire que son cerveau et son corps sont « contrôlés » par des personnalités très différentes, à tour de rôle.

Certains psychiatres un peu « bornés » doutent encore de la réalité de cette maladie, mais il ne fait aucun doute qu’elle est bien réelle.

Elle est décrite noir sur blanc dans le manuel de référence de la psychiatrie mondiale, le DSM-5.

Chez B. T., pas moins de 10 personnalités différentes coexistaient au sein de son corps !

L’une de ces personnalités était un adolescent masculin de 15 ans.

Une autre ne parlait pas allemand, mais anglais, peut-être parce B. T. avait vécu dans un pays anglophone pendant son enfance.

Cela paraît fou, mais des milliers de patients souffrent de la même chose, à travers le monde : on appelle cela un « trouble dissociatif de la personnalité ».

Hollywood en a même fait un film à grand spectacle avec le film récent Split, inspiré de l’histoire vraie d’un homme ayant eu 27 personnalités différentes.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le cas de B.T. n’a donc rien « d’extraordinaire ».

C’est ce qui s’est passé après qui a stupéfié ses médecins.

Elle recouvre progressivement la vue !

Pendant l’une de ses psychothérapies, alors qu’elle était dans sa personnalité « garçon adolescent », B. T. aperçoit un mot sur la couverture d’un magazine.

Elle commence à voir des mots, mais seulement dans une seule de ses 10 personnalités. Les autres restent aveugles.

Puis, petit à petit, elle a retrouvé la vue.

Bientôt, 8 personnalités sur 10 ont été capables à nouveau de voir ! Alors qu’elle était « aveugle », dans l’obscurité depuis 17 ans !

Et n’imaginez pas une seconde que B. T. serait une « actrice » qui « fait semblant ».

Ses médecins lui ont fait passer une série d’électroencéphalogrammes.

Lorsqu’elle était dans une personnalité « aveugle », son cerveau ne montrait pas le moindre signal électrique lié à la vision…alors qu’elle avait les yeux grands ouverts !

Aujourd’hui, ses médecins pensent que sa cécité était « psychologique » : elle n’avait pas de blessure « physique » qui l’empêchait de voir.

Mais son cerveau a décidé de ne plus rien voir, du jour au lendemain.

On n’en sait pas assez sur la vie de B. T. pour savoir pourquoi.

Mais ce phénomène de « cécité psychosomatique » n’est pas nouveau.

Aux Etats-Unis, le Dr Boemal et la psychologue Patricia Rozée [2] l’ont étudié chez 150 femmes cambodgiennes, qui avaient souffert le martyr sous le régime des Khmers rouges.

Certaines de ces femmes avaient été forcées à assister à la mise à mort de leurs enfants… et elles étaient devenues aveugles ou quasi-aveugles :

« Ces femmes ont vu des choses que leur esprit ne pouvait accepter, expliqua Patricia Rozée. Leur esprit s’est tout simplement fermé et elles ont refusé de continuer à voir – d’assister au spectacle des morts, des tortures, des viols et de la famine ».

C’est la preuve que des traumatismes émotionnels peuvent imprimer leur marque dans nos circuits cérébraux.

Mais l’expérience de B.T. est aussi la preuve que l’on peut guérir par le pouvoir de la pensée !

Et c’est encore plus spectaculaire avec d’autres cas de personnalités multiples :

Une de ses personnalités est diabétique, l’autre non !

Le New York Times a rapporté un cas particulièrement fascinant [3].

Une femme victime du trouble de « personnalités multiples » a été hospitalisée à cause de son diabète.

Mais ses médecins ont été stupéfaits quand ils ont réalisé que son diabète était « intermittent ».

Son taux de sucre sanguin était très élevé quand elle était dans sa personnalité diabétique… mais il revenait à la normale lorsqu’elle changeait de personnalité !

Dans son autre personnalité, elle n’avait pas le diabète !

Vous imaginez ce que cela veut dire sur la puissance de la pensée !

Le Dr Bennett Braun, lui, a rapporté le cas d’un homme dont l’une des personnalités était allergique au jus d’orange.

Quand il en buvait, il avait immédiatement une rougeur terrible.

Mais ça, c’était uniquement dans sa personnalité allergique. Son « double », lui, pouvait boire du jus d’orange sans le moindre problème !

Vous en voulez encore ?

Le Dr Francine Howland, une psychiatre de l’Université de Yale, spécialiste des personnalités multiples, a rapporté cette histoire ahurissante.

A l’une de ses consultations, un de ses patients arrive avec un œil gonflé par la piqûre d’une guêpe. Le Dr Howland appelle alors un ophtalmologiste pour qu’il se fasse traiter.

Malheureusement, l’ophtalmo ne pouvait pas le recevoir tout de suite. Comme son patient souffrait terriblement, le Dr Howland a essayé de lui faire changer de personnalité.

Bingo ! Une de ses personnalités ne ressentait pas la douleur, et la souffrance s’apaisa immédiatement. Encore plus fort : quand il fut reçu par l’ophtalmo, une heure plus tard, son œil n’était plus gonflé du tout !

Mais le lendemain, quand sa personnalité d’origine a repris le contrôle, le gonflement et les douleurs avaient repris de plus belle !

Cette fois, il fut bel et bien traité par l’ophtalmo… qui a tout de même appelé le Dr Howland, croyant que son patient se moquait de lui !

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de l’esprit !

Que conclure de tout ça, sinon que notre cerveau est capable de choses dont nous n’avons pas idée !

Ne serait-il pas merveilleux de « posséder » le don de ces personnalités multiples, dont le cerveau parvient à soulager instantanément les douleurs ou aider à guérir des maladies comme le diabète ?

Certes, les remèdes bio-chimiques sont souvent indispensables (si vous avez le diabète, l’urgence est de commencer par faire baisser votre sucre sanguin par des médicaments ou des plantes médicinales !).

Mais il serait insensé de s’arrêter là.

La science moderne nous dit que nous ne sommes pas que matière « biochimique » : nous sommes aussi constitués de champs d’énergie, de nature électro-magnétique.

Ultimement, nous sommes faits de particules mystérieuses, à la fois « onde et matière », soumises aux lois hallucinantes de la physique quantique !

Et pour la médecine, cela ouvre des possibilités inouïes !

Restez connecté, je vous en reparle très vite.

Sources:

[1] http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/pchj.109/abstract et http://www.dailymail.co.uk/health/article-3333615/The-blind-woman-suddenly-37-year-old-multiple-personalities-finds-vision-changes-depending-character-is.html
[2] Joe Dispenza, Le placebo, c’est vous, Ariane, 2015, page 210.
[3] http://www.nytimes.com/1985/05/21/science/new-focus-on-multiple-personality.html?pagewanted=all&mcubz=1

93 commentaires au sujet de « Le mystère éblouissant des « personnalités multiples » »

  1. Andrea says:

    Bonjour Monsieur Bazin

    Pourriez vous nous dire à partir de quand on pourra acheter la revue Santé Corps et Esprit directement chez les marchands de journaux ?
    bien cordialement.

  2. Nicole Moisson says:

    Ces exemples sont stupéfiants… et ouvrent des horizons jusque là inconnus…du moins du grand public: merci de nous en faire participer!

  3. WERY Michel says:

    Je suis convaincu que le cerveau est grandement tributaire des émotions.
    J’ai souffert pendant 67 ans de dépression, et c’est quand j’ai réussi à libérer mes blocages et/ou émotions par le corps et ce principalement au moyen de deux méthodes ( L’EFT et l’Auto-Temo) que j’ai pu guérir. Cela il y a trois ans.

    1. mm says:

      bonjour Wery
      quelles sont ces 2 methodes dont vous parlez ?
      peut on entrer en contact avec vous

      1. WERY Michel says:

        Pour moi, tout problème psychique provient de la DIP (dépression infantile précoce) que le professeur Moussa Nabati (1° prix de psychologie 2015) développe dans son livre: Renouer avec sa bonté profonde.
        L’enfant qui ne reçoit pas d’amour avant et après sa naissance croit qu’il n’est pas bon et que c’est de sa faute. D’où la mise en place de deux barrière à toute progression sur soi qui est la culpabilité et le manque de confiance en soi. Le livre m’a apporté les réponses à mes questionnement depuis petit.
        Toute personne ayant subi ce problème est sujet à enclencher un jour dépression ou burn-out.
        La dépression est engendrée par des blocages (émotions qui nécrosent avec le temps et les contrariétés) souvent inconscients.
        J’en vient au fait des deux méthodes qui permettent d’évacuer les émotions conscientes tel qu’un deuil et inconscientes tels culpabilité et manque de confiance en soi.

        La première que je considère comme un outil de campagne et permet après compréhension de la méthode, d’évacuer une émotion en 2,5 minutes. Voir L’Auto-Témo de Jean Michel Kuntz, elle est payante. Elle est efficace pour des émotions qui ont moins de 3 ans; et plus efficace au plus l’émotion est forte.

        La seconde est L’EFT (Emotional freedom treatment); je recommande Jean-Michel Gurret sur YouTube. C’est un concentré de techniques dont les plus anciennes ont 2.500 ans, elle utilise l’accu-pressure, la PNL, l’hypnose etc. N’importe qui peut la pratiquer; personnellement j’ai pu la mettre en route au bout de 4 vidéos. Cette technique peut débloquer des émotions depuis la pluss petite enfance.
        Fait du hasard, je l’ai apprise un mois avant la lecture du livre de Moussa Nabati, ce qui fait qu’au fil des pages, chaque fois qu’une émotion démarrait, je la traitais par l’EFT.

        Ces deux méthodes évacuent les émotions par le corps (cerveau reptilien), seule voie possible vu que ce n’est ni par le cerveau limbique (ou des émotions), ni par le néo-cortex qu’elles peuvent s’évacuer

  4. Biet says:

    oui, je suis d’accord avec cela .j’ai une bonne vision et quand mon cerveau se brouille parce qu’il est envahit par plein de situations et de pensées qui l’occultent, je ne vois plus ou très mal , je dois faire un effort avec mes yeux pour voir.
    Si mon cerveau est clair sans parasites je vois très clair et suis très présente.
    Quand j’étais plus jeune, quand je vivais mal des situations, je devenais malade et je faisais des angines.
    J’ai compris mon fonctionnement et c’est un homéopathe qui m’a guéri de mes angines car chez moi tout était psychosomatique.. J’étais une hyper sensible trop d’ailleurs, il y a 45ans de cela.
    Aujourd’hui, je me connais et je fais en sorte de sortir tout ce qui m’empoisonne en écrivant sur un cahier .

    p

    1. patricia dal farra says:

      ah ben cela fait du bien de te lire, j’ai l’impression que m’entendre. bien venu au club des psychosomatiseurs

  5. Nitoumbi Dominique says:

    C’est merveilleux, chacun de nous serait multiple sans le savoir? Mais à quel niveau? du corps certainement car l’Esprit est unique, non? J’ai un diabète survenu alors que j’avais une activité professionnelle trés lourde, trés prenante et anxiogène et en même temps jouissive, enivrante . Je suis encore sous traitement depuis sans réussir à m’en défaire.Oui je crois au lien puissant du corps et de l’esprit.

  6. ducau says:

    Je pratique le Reiki sur ma famille sur mes amis sur les animaux, sur les plantes et sur mes médicaments (pour leur enlever leurs effets indésirables)
    ce que j’ai fait en apposant simplement mes mains est sans échec (tumeur au cerveau, maladie mortelle à brève échéance chez un nourrisson, maladie incurable chez un jeune adulte, avc chez ma mère âgée, problèmes cardiaques et des reins chez ma mère, sans compter des guérisons instantanées de tendinites, des sciatiques, des cruralgies, crises de goutte guérison de fibromyalgie en 30 minutes…guérison en plusieurs séances d’un lymphome (cancer des lymphocytes) chez une jeune femme. Beaucoup de mes soins ci-dessus ont été faits à distance.

    1. Chantal says:

      Bonjour Ducau, comment puis-je entrer en contact avec vous ?

  7. anquez says:

    Bonjour,
    Oui , je suis d’accord avec cette information, il faut lire le secrets des guérisseurs hawaîens qu’on appelle ( le Ho’oponopono), c’est un art ancestral qui nous fait comprendre ce qui advient dans notre vie, tout ce qui nous affecte et nous dérange, provient de mémoires et programmes inconscients qui nous emprisonnent
    Ho’oponopono nourrit la conscience que l’humanité est reliée par un lien d’amour universel fondée sur la Paix intérieure, seule cette paix retrouvée en nous mêmes peut apporter les changements que nous souhaitons dans le monde et soi même
    merci pour cet excellent article
    bonne journée

    1. mm says:

      bonjour
      votre message est interessant sur le chamanisme haitien
      pouvez vous m’en dire plus et comment peut on entrer en contact avec vous

      1. ANQUEZ says:

        Bonjour,
        je vous conseille le livre Ho’oponopono du Dr Luc Bodin et Maria Elisa Hurtado-Graciet des éditions Jouvence
        un e-book gratuit peut-être téléchargé sur le site http://www.eveilsanté.fr
        Bonne journée et bonne lecture à vous

  8. Thomas says:

    Bonjour Mr Bazin,
    Etes-vous si sûr que ce soit « merveilleux » de posséder des personnalités multiples ? Pour l’instant j’ai uniquement à m’occuper de ma propre personnalité et en questionnant réellement et en modifiant ce que je crois, je constate rapidement des modifications : voilà qui est merveilleux et concret.
    Par ailleurs, relier cela à l’activité du cerveau est seulement un point de vue. Il existe d’autres points de vue, en particulier la conscience non localisée.
    Enfin, concernant le diabète, le taux de sucre dans le sang est simplement l’indicateur d’un dysfonctionnement. Pour ma part je n’ai jamais réussi à régler les problèmes de ma voiture en désactivant l’indicateur qui clignote, je me garderai donc bien de commencer par forcer le taux de sucre à la baisse en cas de diabète.
    Le projet E nous amène tranquillement vers la médecine quantique. Cette médecine inclut enfin la conscience de l’ensemble des acteurs dans les processus de guérison. Cela requiert de lâcher nos croyances pour analyser et accepter ce qui se manifeste.
    Merci à vous pour ces partages et bon voyage à nous tous sur ce chemin de vie.

    1. alessandro pendesini says:

      ….Par ailleurs, relier cela à l’activité du cerveau est seulement un point de vue. Il existe d’autres points de vue, en particulier la conscience non localisée…..
      Thomas :
      Pourrais-je vous demander ce que vous entendez par « CONSCIENCE NON LOCALISEE » ? …Merci

  9. Nelyane says:

    Pour moi, c’est une oreille, qui est devenue inefficace (j’entends, mais je ne décrypte pas ce qui est dit) ce qui a fait dire au microkiné que j’ai consulté; « au moment où cela a commencé, n’avez vous pas eu un coup de fil particulièrement désagréable »? Moi: ben non, je ne vois pas… Puis, à la réflexion, cette surdité est apparue deux ou trois jours après avoir entendu la lecture du testament de ma mère (pas sympa au demeurant, ce qui m’a d’ailleurs fait le refuser; le JOUR où j’ai signé la mise en vente de la maison, le plafond s’est effondré, c’est dire les excellentes relations que nous pouvions avoir elle et moi !). J’ai vu un premier ORL qui m’a diagnostiqué « un déplacement de trompe d’Eustache », avec médicaments, sans résultat; un second qui, après m’avoir fait parler sur mes problèmes passés en y mettant un sérieux doute m’a affirmé sans sourciller « c’est génétique » (!); un 3° ORL a craint une tumeur au cerveau et m’a fait passer un scanner. Rassurant: je sais en prime que je ne suis candidate ni à l’AVC, ni à la maladie d’Alzheimer. En revanche, côté oreille… reste un appareillage qui a quelque peu rééduqué l’audition et… je ne suis plus astigmate. Je suis persuadée, qu’un jour ou l’autre, quelque chose décantera et modifiera les choses. (à noter qu’enfant, j’ai toujours entendu: « tu ne m’écoutes pas » ce qui signifiait: « tu ne m’obéis pas » Lien???

    1. blue says:

      On peut regarder votre oreille si vous le désirez (c’est gratuit) : blueael@yahoo.fr

  10. marienoel says:

    même s’il existe quelques cas, cela me parait surréaliste, et très loin des lettres habituelles sur des conseils qui concernent la majorité : Des conseils portant sur des soins concrets trouvés dans la ‘Nature’. Ce sujet abordé ne me convient pas, car il me fait penser à la ‘fiction’ (que je n’aime pas) qui deviendrait notre future science. Au sujet des commentaires ci-dessus, oui bien sûr je sais que l’esprit a grande influence sur le corps, mais il existe déjà des thérapies qui soignent le corps avec incidence sur l’esprit ,ou par l’esprit donc rien de nouveau sous le soleil ! Mais cette façon d’imaginer une thérapie comme extra terrestre, met mal à l’aise. Nous avons à l’heure actuelle beaucoup de différentes approches que nous pouvons choisir selon notre sensibilité.
    J’ai dans ma famille 1 thérapeute de médecine alternative, ayant étudié des années en université (à l’étranger) avec diplôme à la fin,et surtout une continuité régulière de stages dans sa vie, et qui obtient aussi de très bons résultats. Quant à moi, je veux bien recevoir une réponse ‘éclairée’ sur mon commentaire, et non sur un emballement. Par contre ensuite je ne souhaite pas recevoir les newsletters qui ne traitent que de ce sujet. (celle-ci est la 2e) Merci .

  11. GODFROY Danièle says:

    Ceci fait partie d’un panel de chose qui existe comme NDE etc mais faute de l’avoir vécu, au mieux les gens sont polis et mal à l’aise, au pire ils se rangent au « scientifiques » à l’esprit fermé qui vous racontent des histoires de buzz du cerveau etc. Tout ce qui ne s’explique pas n’existe pas ! Alors on se tait et on suit son instinct parce qu’on sait ce que l’on a vécu. Vous êtes courageux de vouloir ouvrir les yeux de cette société qui se valorise au travers de son esprit étriqué qui confrère à son ego une valeur dans une matérialité mensongère. Je poursuis mon chemin seule, dans un mutisme volontaire et serais ravie de suivre vos avancées. Bien cordialement.

    1. alessandro pendesini says:

      GODFROY DANIÈLE
      A propos de EMI ou NDE (en anglais Near Death Experience qu’on apelle aussi Out of Body Experience ou OBE) on a écrit ou dit tout et n’importe quoi et, sa continue…..Aussi, pourrais-je vous suggérer de lire dans Discussion:Expérience de mort imminente/Archives 1 Wikipedia– mon article : « DUALISME OU MONISME CEREBRAL ? »… Vos critiques ou questions éventuelles, sont les bienvenues ! A vous lire ?

  12. Solodovnikoff says:

    Fascinant !!!

  13. Thierry says:

    Bonjour il aurait été très intéressant de savoir comment une personne peut se dissocier je vous conseille le livre excellent d’Alexandre lebreton qui traite ce sujet sur 700 pages bien à vous merci

    1. mm says:

      merci pour l’info je ne connaissais pas

  14. aigle says:

    Bonjour,

    Tu parles d’un mystère. C’est un cas banal de possession par 10 esprits dans le corps qui prennent le contrôle à tour de rôle. L’avis de ces spécialistes me fait doucement rire. Il suffit de faire monter les âmes et de faire une bonne psychothérapie de restructuration/reconstruction après pour résoudre définitivement le problème !

    Voir le livre « les esprits possessifs » d’édith Fiore

  15. alessandro pendesini says:

    Monsieur Xavier Bazin
    D’après votre réponse je crains que vous n’ayez pas bien saisi le sens de ma critique !… Aussi, je vous invite à lire ma réponse (ci-dessous) en espérant que vous saisissiez –contrairement à vos affirmations- que la physique quantique n’a rien à voir dans le fonctionnement de notre cerveau !

    Un scientifique contemporain, Roger Penrose, estime également que seule la mécanique quantique peut rendre compte de la conscience et du libre arbitre. Penrose, aux côtés de l’anesthésiste Stuart Hameroff, défend l’idée que le cerveau est un ordinateur quantique. Selon eux, au cours de son évolution, le cerveau humain serait parvenu à exploiter une propriété fondamentale des systèmes quantiques : la superposition des états quantiques. Cela lui permettrait d’explorer un nombre gigantesque d’hypothèses en un temps limité et expliquerait, on ne sait pas trop comment, la faculté des mathématiciens à déjouer les complexités du théorème de Gödel. Ces propositions baroques ne reposent toutefois pas sur la moindre donnée de neurobiologie ou de sciences cognitives. Je ne nie pas qu’il faille expliquer l’intuition du libre arbitre, cette impression (ou illusion) que nous partageons tous que notre esprit prend ses décisions en toute liberté et sans contrainte. Cependant, la physique quantique n’est d’aucun secours. La plupart des physiciens s’accordent à penser que le milieu humide et chaud dans lequel s’ébattent nos neurones est incompatible avec le calcul quantique, car celui-ci nécessite des températures extrêmement basses afin d’éviter la dissipation ultrarapide de la cohérence quantique. L’échelle de la femtoseconde (10-15 seconde) qui régit la décohérence des états quantiques est également sans commune mesure avec le temps qu’il nous faut pour prendre conscience d’un aspect du monde extérieur (de l’ordre d’un tiers de seconde). Enfin, même si on découvrait des phénomènes quantiques dans le cerveau, leur caractère strictement imprévisible ne permettrait pas d’expliquer notre conception du libre arbitre. Comme l’a bien montré le philosophe Daniel Dennett, l’aléatoire pur ne confère à nos cerveaux « aucune forme valable de liberté » (any kind of freedom worth having). Souhaitons-nous vraiment que nos corps soient secoués de mouvements aléatoires et incontrôlables engendrés au niveau subatomique, qui rapprocheraient nos décisions des convulsions et des tics des patients souffrant du syndrome de Gilles de La Tourette, la fameuse « danse de Saint-Guy » ? Rien n’est plus éloigné de notre conception de la liberté. La maladie de Tourette ne rend pas libre, bien au contraire. Jamais un coup de dés n’engendrera d’esprit libre……

    P.S. Mon but n’est nullement de vous convaincre, (convaincre de quoi ?) mais de vous faire RATIONNELLEMENT réfléchir !
    A vous lire ?
    Bien à vous
    alessandro pendesini

    1. ANQUEZ says:

      Bonjour,
      je ne suis pas scientifique comme vous, mais je vous conseille d’être un peu plus humble et moins rationnel,nous sommes tous connectés à tous les éléments qui nous entourent, cela nous rend conscient que notre existence est bien plus qu’un cerveau qui fonctionne bien
      Lisez l’art ancestral Hawaîen (Ho’oponopono), vous ne risquez rien, qu’y sait !

      1. alessandro pendesini says:

        Cher monsieur Anquez :
        Pour de nombreuses activités de notre vie quotidienne, nous avons l’impression que nous les contrôlons entièrement. Il nous est difficile d’accepter que quelque chose puisse se passer inconsciemment. Ce n’est qu’en cas d’incident, par exemple si vous heurtez quelqu’un en voiture, que vous vous rendez compte que vous étiez en grande partie en train de conduire sans y penser. Cela nous amène à l’une des notions les plus difficiles à accepter : que notre libre arbitre serait une parfaite illusion. Que reste-t-il alors ? Si le fonctionnement de notre cerveau suit les lois classiques de la thermophysique, celui-ci est-il alors déterministe et totalement prévisible ? Selon les lois physiques de la causalité (ou de cause à effet), toute activité cérébrale serait provoquée par des activités cérébrales antérieures. Sans qu’il n’y ait encore de place pour notre « libre arbitre ». C’est pourquoi, notamment, certains scientifiques, dont le professeur Roger Penrose d’Oxford, recourent à la physique quantique pour expliquer la conscience. Ils considèrent que certains phénomènes neuronaux quantiques (jusqu’à ce jour non prouvés), peuvent être ancrés profondément dans les neurones (via des « microtubules », de très petits tubes de quelque millionièmes de millimètre d’épaisseur, présents dans les cellules), déboucheraient sur l’émergence de la conscience. Il n’existe actuellement aucune mesure permettant d’étayer cette hypothèse !

        P.S. -Pourrais-je attirer votre attention qu’il existe un critère pour vérifier si une opinion est raisonnable ou pas : toutes les opinions ne le sont pas ! Il suffit de démontrer RATIONNELLEMENT qu’elles le sont, au lieu de se limiter à le PRETENDRE !…. Le problème surgit quand une opinion considérée arbitrairement raisonnable, prétend irraisonnablement, sans la moindre preuve, d’être imposée à tout le monde !….
        C’est ma réponse
        Bonne fin journée
        alessandro pendesini

        1. anquez says:

          Bonjour Mr Pendésini,

          Vous restez constamment sur ce qui peut être prouvé comme un scientifique, jamais vous ne doutez ,sur ce chemin je ne peux vous suivre, vous ne croyez que ce que vous voyez et bien non, il est de fait que plus vous chercherez à comprendre ce qui vous échappe et ne peux s’expliquer, et plus vous vous éloignerez de la réalité, tout ne peut pas être expliqué mécaniquement par des pratiques scientifiques.
          Je terminerai en vous disant que le coeur donne la direction, le cerveau la solution et le corps la concrétisation
          Pour citer Mr Hubert Reeves :
          Distinguer le « raisonnable » et le « rationnel », le premier inclut l’intuition et l’affectif, le second n’implique qu’un déroulement correct du processus logique.
          Bonne journée à vous

  16. alessandro pendesini says:

    …….Ultimement, nous sommes faits de particules mystérieuses, à la fois « onde et matière », soumises aux lois hallucinantes de la physique quantique ! …….Affirme Xavier Bazin !

    A quoi je réponds que cette phrase, sous un profil scientifique académique, n’a aucune signification rationnelle !
    La physique quantique n’a –jusqu’à preuve du contraire- aucune influence sur le fonctionnement de notre encéphale !…. Aucun neuroscientifique/physicien SERIEUX et compétent n’a pu démontrer un quelconque lien décisionnel ou influence entre le cerveau humain et la physique quantique !!!….

    NB :-Les effets quantiques existent bien à l’échelle atomique mais à cette échelle le diamant lui-même n’existe pas au sens où nous l’entendons ordinairement puisqu’il se déforme continuellement. En d’autres termes, si nous parlons de l’objet « diamant » nul effet quantique ne peut lui être associé et si nous parlons d’effets quantiques nul objet « diamant » indéformable ne peut lui correspondre. Les formules ont donc un sens dans un domaine mais pas dans l’autre : tout est question d’échelle.

    1. blue says:

      …….Ultimement, nous sommes faits de particules mystérieuses, à la fois « onde et matière », soumises aux lois hallucinantes de la physique quantique ! …….Affirme Xavier Bazin !

      C’est vrai que ça ne fait pas très scientifique académique sérieux comme affirmation !

      « Aucun neuroscientifique/physicien SERIEUX et compétent n’a pu démontrer un quelconque lien décisionnel ou influence entre le cerveau humain et la physique quantique !!! »

      Oui, mais ici on est pas sérieux !

      « NB :-Les effets quantiques existent bien à l’échelle atomique mais à cette échelle le diamant lui-même n’existe pas au sens où nous l’entendons ordinairement puisqu’il se déforme continuellement. En d’autres termes, si nous parlons de l’objet « diamant » nul effet quantique ne peut lui être associé et si nous parlons d’effets quantiques nul objet « diamant » indéformable ne peut lui correspondre. Les formules ont donc un sens dans un domaine mais pas dans l’autre : tout est question d’échelle. »

      Exactement mais :
      Ce n’est pas la même échelle alors ça n’est pas réel ? Vue de du mental oui mais pas de la réalité… C’est exactement le principe énergétique que vous amenez. Ce n’est pas parce qu’on ne perçoit pas que ça n’existe pas. Je vous ai déjà proposé de faire appel à un radiesthésiste sur une expérience simple valable statistiquement. Faites, vous serez dans le rationnel réel enfin et puis vous pourrez tjs construire de nouvelles hypothèses…

      1. alessandro pendesini says:

        Cher monsieur
        D’après votre réponse je crains que vous n’ayez pas bien saisi le sens de ma critique !… Aussi, je vous invite à lire ma réponse (ci-dessous) en espérant que vous saisissiez –contrairement à vos affirmations- que la physique quantique n’a rien à voir dans le fonctionnement de notre cerveau !

        Un scientifique contemporain, Roger Penrose, estime également que seule la mécanique quantique peut rendre compte de la conscience et du libre arbitre. Penrose, aux côtés de l’anesthésiste Stuart Hameroff, défend l’idée que le cerveau est un ordinateur quantique. Selon eux, au cours de son évolution, le cerveau humain serait parvenu à exploiter une propriété fondamentale des systèmes quantiques : la superposition des états quantiques. Cela lui permettrait d’explorer un nombre gigantesque d’hypothèses en un temps limité et expliquerait, on ne sait pas trop comment, la faculté des mathématiciens à déjouer les complexités du théorème de Gödel. Ces propositions baroques ne reposent toutefois pas sur la moindre donnée de neurobiologie ou de sciences cognitives. Je ne nie pas qu’il faille expliquer l’intuition du libre arbitre, cette impression (ou illusion) que nous partageons tous que notre esprit prend ses décisions en toute liberté et sans contrainte. Cependant, la physique quantique n’est d’aucun secours. La plupart des physiciens s’accordent à penser que le milieu humide et chaud dans lequel s’ébattent nos neurones est incompatible avec le calcul quantique, car celui-ci nécessite des températures extrêmement basses afin d’éviter la dissipation ultrarapide de la cohérence quantique. L’échelle de la femtoseconde (10-15 seconde) qui régit la décohérence des états quantiques est également sans commune mesure avec le temps qu’il nous faut pour prendre conscience d’un aspect du monde extérieur (de l’ordre d’un tiers de seconde). Enfin, même si on découvrait des phénomènes quantiques dans le cerveau, leur caractère strictement imprévisible ne permettrait pas d’expliquer notre conception du libre arbitre. Comme l’a bien montré le philosophe Daniel Dennett, l’aléatoire pur ne confère à nos cerveaux « aucune forme valable de liberté » (any kind of freedom worth having). Souhaitons-nous vraiment que nos corps soient secoués de mouvements aléatoires et incontrôlables engendrés au niveau subatomique, qui rapprocheraient nos décisions des convulsions et des tics des patients souffrant du syndrome de Gilles de La Tourette, la fameuse « danse de Saint-Guy » ? Rien n’est plus éloigné de notre conception de la liberté. La maladie de Tourette ne rend pas libre, bien au contraire. Jamais un coup de dés n’engendrera d’esprit libre……

        P.S. Mon but n’est nullement de vous convaincre, (convaincre de quoi ?) mais de vous faire RATIONNELLEMENT réfléchir !
        A vous lire ?
        Bien à vous
        alessandro pendesini

  17. Guardiola Gascz says:

    Bonjour messieur, grand merci pour votre lettre, il est perfect.Pardon pour mes fautes, je suis espagnol. J’ aime beaucoup, que a la fin, il y a un Dr qui parle d’hommes , qu’il a de alme et de l’esprit.
    À tre bientot
    Laura Guardiola

  18. jean Michel says:

    Ces phénomènes dont vous parler,ça s appelle aussi »possession » en clair ce sont des entités qui pour diverses raisons restent près de personnes incarnées.j’ai l habitude de traiter cela,vous pouvez me laisser un mail si vous pensez que je peux vous aider…❤

    1. blue says:

      Non, les cas présentés ne sont pas forcement des entités « étrangères » à la personne. C’est prudent de vérifier ce que l’on traite parce que les choses on toujours une raison d’être. Si la personne est connectée à ces personnalité, c’est qu’elle en a les capacité et certaienemtn quelque chose à comprendre/développer/résoudre à ce sujet.
      Après je suis d’accord avec vous, bien souvent les cas « psychiatriques » sont liés à des entités.

      1. Jean Michel says:

        Je ne parle uniquement des entité egarees que je sais vérifier,je ne cherche qu a aider les gens et aussi bien-sûr les entites…

  19. C Lefebvre says:

    Merci pour ce partage, j’ai vu le film « Split », et il y a une petite phrase à la fin qui montre bien le pouvoir de l’esprit sur le corps, et l’effet des croyances. Je suis allée à une conférence sur l’hypnose spirituelle, les intervenants ont parlé d’entités qui prennent parfois le pouvoir sur notre corps, je crois que cela rejoint le thème des personnalités multiples.
    Dernièrement, l’une de mes clientes m’a rapporté ce qu’elle avant vécu à la fin de son déni de grossesse. Une fois qu’elle a eu la preuve de sa grossesse avec le test de grossesse, et qu’elle y a cru dans les deux heures, son ventre et ses seins ont gonflé et les premières nausées sont apparues !
    Je pratique l’EFT et le Reiki et il se passe souvent des choses fabuleuses lorsqu’on travaille sur les croyances.

  20. sylvie Martine says:

    Bonjour,
    Cette histoire me paraît trop étonnante pour tenir debout.
    Bref, j ‘ai du mal à y croire !

  21. blue says:

    Ceci est juste parce que quasiment personne ne comprend le fonctionnement de notre cerveau… Encore une fois les traditions « ancestrales » connaissaient tout cela. Même dans l’Iliade les héros sont « possédés » par les dieux…
    Si on a une approche matérialiste,on ne peut pas comprendre ce qui se passe vu que ça se passe dans le spirituel…
    La personne n’a pas X personnalités, elle est juste ouverte à des personnalités qui sont « énergétiquement » proches d’elles. Notre cerveau est à la base un dispositif de lecture de l’environnent énergétique. Toutes les capacités des personnes qui ont des « dons » proviennent de cela. Une indien d’Amazonie ne se perdra jamais en forêt même s’il est dans un territoire inconnu, il sait qu’un oiseau vole au dessus de lui sans lever la tête etc; par contre il ne sait compter que jusqu’à 10 puis après pour lui il n’y a qu’un concept : c’est « beaucoup ». Il a développé la capacité la plus efficace pour sa vie : l’intuition. Nous on développe la mémoire à outrance et on oublie « l’intuition ». Il est difficile qu’équilibrer les deux vu que notre société est exclusivement basée sur la mémoire et le « mental ». C’est pourtant nécessaire pour être « complet ». L’intuitif capte les info, le mental les hiérarchise et les traite. Seulement nous fonctionnons à l’envers ! Nous nous servons de notre mental pour capter les info nos processus d’apprentissage sont basé sur cela (c’est plus efficace en masse mais individuellement c’est la cata…). Les gens qui fonctionnent à l’endroit sont « les génies », ceux qui ont de grandes capacités dans une multitude de domaines etc . Vous savez ce qu’il vous reste à faire! (rire).
    Il y a deux théories pour les « cas » présentés : soit se sont des personnalités de son « karma » qui interfèrent entre elles et donc « elles sont toutes eux » (ce que j’ai constaté dés fois et là, avec de l’aide si nécessaire, c’est à la personne de se réguler). Soit des personnalités extérieures avec qui elle s’est liée pour une raison ou une autre (en gros des « âmes ») et là il est possible de faire le « ménage » et encore avec prudence.
    On peut aussi, plus simplement, capter des fragments de connaissances sans une personnalité : on voit souvent des personnes se mettant à parler des langues qu’elles ne connaissaient pas veille suite à un soin. Souvent des langues anciennes ou inconnues, je dirais même certaines fois, clairement pas une langue véhiculaire d’information terrestre si vous voyez ce que je veux dire… Mais ça c’est un autre débat ?

  22. Sam says:

    Ca me rappelle une serie americaine sortie en 2009 « united states of Tara » ou une famille avait a gerer les differentes personnalites de la mere qui souffre de ce trouble de personnalites multiples. Mais je ne souviens plus si ce point est abordé dans la série. Du coup ca me donne envie de revoir la serie.

  23. M.-J. Dagostino says:

    Ce phénomène n’est pas récent. Dans le Nouveau Testament, Jésus chassait les demons qui possédaient des gens faibles.

    1. aigle says:

      Il ne s’agit pas forcément de démons mais aussi d’âmes errantes…

  24. Michel Yves says:

    La relation entre le corps et l’esprit est incontestable sauf que cette approche n’est pas habituelle dans nos courants de pensées bien ancrés dans notre philosophie occidentale sur des fondamentaux qui ne laissent que peu de temps et de place à la prise en compte de cette relation. Il est heureux que nous commencions à voir apparaître une approche plus globale de l’humain dans l’étude des symptômes et de leurs causes. Un énorme chemin est à parcourir pour évoluer et faire évoluer les pratiques et les réticences. Le cerveau de l’humain est doté d’une capacité de ressources incroyable et inmesurable et sa capacité à déclencher des maux est identique et égale pour guérir ces mêmes maux. A condition bien sûr d’activer le levier ´´guérison’´. Bien évidemment cela ne fait pas de l’humain un immortel mais en prenant conscience que nous avons un levier déclenchement dont nous sommes pleinement responsables car nous le possédons tous, évitons autant que faire ce peut d’activer ce levier déclenchement, plus facile à utiliser que celui que celui ´´guérison’´
    Notre corps nous envoie la plupart du temps des signaux d’alarme auxquels nous ne portons pas suffisamment d’attention. Il est pourtant primordial de porter un minimum d’attention à ces signaux.

  25. patricia dal farra says:

    tres tres interessant. mais comment et surtout qui peut déterminer si on est dans ce cas de personnalités multiples ???
    un grand merci à qui me fournira une réponse précise

  26. Leschiera Myriam says:

    Je trouve que cet article ouvre de belles perspectives pour les soins aux malades. Ainsi pour les centres de cancérologie notamment est il plus qu’ utile que se développent les lieux de parole et de soins de l’esprit et qu’ on arrête la chimie enfin.

  27. Elisabeth Pointeaux says:

    Bravo, enfin nous voilà devant ce phénomène extraordinaire de la physique quantique. Un de mes fils, musicien amateur, a 2 amis chercheurs en cette matière, ils se soignent tous les 2 grâce à elle mais pour le moment ils se sont fait connaître aux salon international des Innovations de Genève ( premier prix ) pour le fait de pouvoir améliorer d’une façon spectaculaire la sonorité de nombreux instruments de musique. On ne voit rien, on ne sent rien, on n’entend rien et le résultat est époustouflant. Je suis sûre que de ce côté il y a des ressources inestimables en ce qui concerne la santé sans effets secondaires intolérables. Mille mercis à Xavier pour tout ce que vous nous apportez de bon avec amour. Elisabeth

  28. Germain says:

    Nouvelle approche très intéressante.
    Mérite que des milliers de thésards dans le monde s’investissent sur le sujet.
    Merci pour tous ces sujets qui mettent à mal toutes nos idées reçues et nos certitudes « scientifiques ».

  29. Fanchon says:

    Bonjour tout le monde,

    je vous écris car je cherche des pistes pour traiter le problème d’un ami diagnostiqué il y a six ans de TOC (trouble obsessionnel compulsif). Depuis, chaque fois qu’il se retrouve dans la situation stressante qui déclenche ses toc rien ne l’apaise hormis le prozac. (Beaucoup d’entre vous connaissent sûrement les effets secondaires de ce médicament, la liste est longue…). Le prozac n’est pas une solution , il permet juste de calmer l’esprit et à long terme fait beaucoup de dégâts. Or les médecins psychiatres n’ont à ce jour rien d’autre à proposer comme traitement médicamenteux.

    Je lui ai suggéré la micro kinésithérapie. Dés la première séance il a diminué la dose de prozac par deux mais les crises sont encore parfois là et chaque fois la tentation de recommencer le traitement au prozac est grande.

    Pensez vous qu’il existe des thérapies qui pourraient aider mon ami ?
    Il est très scientifique et peu averti de l’efficacité des médecines alternatives donc dubitatif pour ce qui est de leur efficacité sur son trouble mais il souffre trop et m’écoutera je pense si je lui donne des clés en main.

    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    Cordialement

  30. Doucy says:

    Bonjour
    Suite à cette lettre sur les personnalités multiples je ne crois pas que cela soit un « don ». La personne qui vit ces dissociations n’est certainement pas en harmonie avec toutes ces différentes personnalités.
    Pour moi c’est une personne qui souffre de schizophrénie pour employer un terme connu. Donc elle n’est certainement pas heureuse…
    Quant aux différentes expériences effectuées qu’une telle était diabétique et qu’une autre pas… Pourquoi pas… Mais ne dites pas que c’est un don ! C’est une grande souffrance pour la personne elle-même mais aussi pour les proches.
    Cordialement
    Béatrice D.

  31. Bécu says:

    il serait aussi possible que notre auto immunité agisse…un mal important peut disparaître sans prendre de médicament…plusieurs ex. existent…

  32. lechevallier jean-paul says:

    bonjour
    je trouve tout celà passiionant
    personnellement,j’ai le probléme suivant:j
    je me réveille,je peux dire systématiquement à 1 h;or,c’est à peu prés l’heure du décés de mon Amie,en 2000.selon vous est-ce une certaine programmation de mon cerveau,ou,autre chose?
    merci infiniment

  33. Gilles says:

    Dans votre article, vous écrivez «Vous imaginez ce que cela veut dire sur la puissance de la pensée ! ».Il s’agit là d’une grande incohérence, puisqu’il s’agit d’un trouble dissociatif, qui tend à démontrer l’incompréhension du phénomène et de toute associer à la cognition et au comportement comme le fond les Behavioristes. Ce qui ralentit d’autant plus le cheminement de la majorité des personnes qui se trouvent en thérapie.
    Respectueusement

    Bonne journée

  34. VIGIER says:

    Bonjour mon commentaire n’est pas une réaction à la lettre de ce jour. J’ai un fils 34 ans, professeur d’arts martiaux. Avec une hyperactivité physique, il a des problèmes au plan rénal et souffre notamment de douleurs fréquemment dans le dos et de tendinites multiples genoux pieds dos. J’aurai besoin de savoir quels compléments alimentaires il peut prendre et notamment avoir des renseignements sur un complément en silice qui me semble bien indiqué. Avez vous quelques conseils ou référence à me communiquer ? Avec mes remerciements. Cordialement

  35. elisabeth inard says:

    Incroyable ! et est-ce que cela veut dire que nous aurions TOUS au moins une ou deux autres personnalités qui iraient et viendraient ? par exemple j’ai adopté depuis 30 ans une alimentation dissociée à cause de certains problèmes de digestion mais je constate qu’une MEME association de nourriture quelques fois me fait très mal et, d’ autres fois, ne me cause aucun problème!

  36. Valérie says:

    C’est épatant – merci de partager toutes ces informations. J’ai hâte chaque jour de recevoir vos lettres. Merci Xavier

  37. Claudie says:

    Pour la médecine bouddhiste, pas de « schizophrénie » (terme qui n’explique et ne résout rien), mais un corps qui abrite des multiples âmes errantes. Les personnes qui ont vécu un ou des violents traumatismes ( accident, viol, torture physique ou psychologique, etc…) ont des failles dans leurs corps subtils par lesquelles des âmes de défunts sont susceptibles de s’introduire. Et si ces âmes sont errantes, c’est souvent à la suite de morts violentes… Ces âmes n’ont pas de yeux -puisqu’ il n’y a pas de corps- et n’ en ont pas besoin pour voir ! cela explique qu’un aveugle puisse voir quand il est un autre. Toutes les personnes qui ont vécu une expérience de NDE dans un bloc opératoire disent être sorties de leur corps et avoir vu tout ce qui se passait, entendu tout ce qui se disait et se pensait dans la salle alors que le corps est dans le coma. Ce n’est pas une question de puissance de l’esprit…

  38. Eveline Guyot says:

    Bonjour Xavier
    Je suis thérapeute, magnétiseuse et guérisseuse barreuse, je vois beaucoup de personnes atteint par le diabète et bien d’autres choses, je sais que je peux les aider mais il me faudrait savoir comment connaître le nombre de personnalités à chaque patient.
    Comment faire, pouvez vous m’aider. J’attends une réponse de votre part.
    Merci d’avance.
    Mme Eveline Guyot

  39. Maillard says:

    Bonsoir Xavier
    On parle de personnalités multiples mais s’est on posé la question de savoir si ces personnes n’étaient pas simplement connectées avec des âmes qui les manipulent et qui cherchent simplement à manifester leur présence? Par jeu , par rancune ou par besoin d’aide ….Car cela existe! Même si les médecins le nient trop souvent…Et croyez moi cela n’a rien d’éblouissant pour qui le vit.
    Il est des gens qui sont des « portes » sur l’astral…et qui ne savent pas toujours comment fermer la porte!
    Cordialement
    Mjo

  40. paashaus annie says:

    Bonjour , je suis absolument convaincue que l’esprit peut modifier la matière à tout les niveaux ; l’essentiel est d’en  » être convaincu  » avoir la foi,  » voire de suivre le cheminement..
    intérieur avec la conscience éveillée de la capacité de l’Esprit à modifier la ou les parties sur lesquelles on fixe l’attention  » ( être lucide du pouvoir de l’Esprit sur son corps , être participant en laissant la place à cette puissante ÉNERGIE QUI SAIT EXACTEMENT CE QUI DOIT ÊTRE FAIT ) les miracles de Lourdes ne sont qu’une confiance.. une foi sans réserve ;une conviction innocente sans l’obstacle du doute . J’aime quand la nature humaine s’éveille, nous sommes tous cette Énergie..il suffit d’en prendre conscience .Annie

  41. Je suis violonist de concert a 86 ans en pleine forme, mais reagissant à la situation extremement opposé: à la fois je suis en interprete impressionnant et à la fois totalement bloqué. Je suis consciant qu‘il s agit d un phenemene psychologique lié au fait que ma mere était une pianiste celebre et me dominait. Malgré des psychothérapies longues je ne parviens pas changer cette réaction troublante ma vie.

  42. Mauger says:

    Bonjour et merci de vos lettres, qui me redonnent de l’espoir. Que faire quand on est devenu électrohypersensible? Il n’y a pas de traitement à part se protéger, se ressourcer dans la nature, s’oxygéner le cerveau par des activités physiques. Ms je pense que l’on peut guérir aussi par la pensée. Des pistes?

  43. Dussac says:

    J’ai 66ans ,suis concerné par une dynamique mentale qui en interpelle certains
    Autrefois je passais pour distant voire méprisant car j’ écoutais bcp et m’ennuyais également bcp
    40 ans ont passé j’ écoute de moins en moins et m’ amuse parfois un peu

  44. Moi même j’avait une opération ili y a 6 mois, ou la pluspart de mon estomac m’était enlevée, mais depuis pendent une périobe de grand stress j ai repris ma capacité de manger des quantitées normales dans les trois repas. Et ceci dans ma 86ièeme année….

  45. Même mon arthrose a la jambe gauche disparait depuis que mon frère ainé est mort…

  46. Un bon prêtre exorciste aurait résolu ces problèmes ,sans suite.
    mais plus personne ne croit au pouvoir de la prière, même pas une grande partie du clergé, hélas.

  47. Maddy Lapeyre says:

    Je crois bien volontiers aux pouvoirs de l ‘ esprit. Nous n ‘ en comprenons qu’ une infime partie.
    Mais il s ‘ agit quand même là de personnalités multiples, domaine exclusif de la Psychiatrie.
    Si la Psyché de certains  » occupants » a un effet bénéfique sur diverses pathologies, qu’ en est-il des autres  » doubles  » ?
    Je reste très dubitative quant à ces guérisons !

  48. DULAC Jeanne says:

    Le problème des « personnalités multiples » est abyssal et ne relève pas exclusivement d’un regard et d’une analyse « quantique »….
    Les « personnalités multiples » sont une réalité incontestable vécue par telle ou telle personne mais il convient de ne pas oublier l’exploitation « scientifique » qui en est faite dans de lourds programmes de destabilisation psychique actuellement en cours et dont le docteur Mengele avait jeté les premières bases dans les camps nazis.
    Le sujet est très vaste, très délicat et requiert des compétences non seulement médicales et psychiatriques, mais également biologiques, mais également spirituelles et religieuses….
    Se borner au seul champ médical est trop réducteur.
    J. DULAC

  49. Julien Gérard says:

    Bonjour Monsieur, je tenais à vous remercier pour les articles que vous nous envoyez. Ils sont très instructifs et intéressant de surcroît. Pour ma part je crois beaucoup aux pouvoirs de notre cerveau et le lien que nous avons, nous les Hommes, avec notre mère Nature. Encore un grand merci.Julien

  50. GOSSEC says:

    cela me conforte dans ma propre et récente expérience ; par des exercices de visualisation mentale, j’ai amélioré très nettement mon arthrose du genou ; en même temps j’ai travaillé sur mon « cerveau », car je suis sujet à de fréquentes difficultés d’élocution depuis l’âge de 30 ans (IRM etc …pas de mala die visible) ; je visualise donc, pour l’arthrose, une pâte très blanche, épaisse, assez ferme, qui s’introduit doucement dans l’articulation et la répare ; pour le cerveau, j’imagine une lumière très forte, pétillante, qui parcourt les neurones et les stimule…Et ça marche, après un bon entrainement

  51. Fred says:

    Peut on dire d’une personnalité bipolaire, qu’elle a plusieurs personnalités ?

  52. Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations médicales que vous mettez de façon aussi désintéressée a notre disposition pour nous aider à améliorer notre santé.

  53. B says:

    C’est facinant..

  54. Maillard says:

    Nous connaissons tous cela :
    Dans l’espoir de trouver la sécurité et la sensation d’exister, le système nerveux sécuritaire, le cerveau, le mentale… cherche à se regarder lui-même comme de l’extérieur. Cela commence vers l’âge de trois ans, nous nous divisons imaginairement et nous nous identifions à des entités imaginaires et imaginairement distinctes les une des autres ; « Le moi doutant de lui-même », « le moi en quête d’une amélioration de soi » tendant vers un idéale conçu comme devant contrer le doute. « L’observateur de moi », « l’évaluateur de moi », « le juge de moi », « le sur moi qui voudrait imposer à moi de s’améliorer » Toute cette activité imaginaire confirment implicitement « le moi doutant de lui-même »comme fondement de l’existence. Que vous soyez momentanément identifié au moi idéalisé et le soleil semblera briller spécialement pour vous… Que vous soyez momentanément identifié au moi qui doute de lui-même et il vous semblera que le monde est gris, invivable et niant votre existence. Découvrez comment cela se passe pour vous précisément en tapant le mot clef « autoquestionnement ».

  55. Florence Malherbe says:

    Incroyable ! J’ignorais qu’on puisse avoir plusieurs personnalités sans que l’ on ne soit schizophrènes ?
    Cela prouve l’interaction de l’esprit et du corps de façon quasi violente !
    Passionnant en effet !

  56. LAURAS Lise-Noëlle says:

    Le récit de ces cas de personnalité multiples est très intéressant. Il est utile de savoir combien nous en avons. Je crois que ce phénomène est relativement répandu. Avec mes remerciements,
    LNLauras

  57. LAURAS Lise-Noëlle says:

    Merci à M.Gossec, je recherchais pour l’arthrose de mes genoux, une visualisation satisfaisante, je vais suivre l’idée de la pâte blanche qui répare les cartilages défaillants et y associer un influx nerveux qui soulage la douleur et la fait disparaître. De brefs massages fréquents soulagent également. LNLauras

  58. ivy says:

    J’attends la suite. Cordialement

  59. Annick says:

    Je crois bien sûr au pouvoir de l’esprit sur la santé du corps mais je reste dubitative quant à votre article.
    Chacun de nous est Un, fait de plusieurs « personnalités », si l’on peut dire, mais croire que tel symptôme de maladie est en relation avec l’une de ces « personnalités » relève pour moi du domaine de l’imagination.
    Merci tout de même de nous faire partager d’autres façons de voir et d’appréhender la vie.

  60. Douillez says:

    Bonjour,
    Je suis ahurie de constater que la pensée est si puissante que l’on peut guérir de beaucoup de choses mais comment procéder ??

  61. perry says:

    c’est passionnant, et cela peut nous ouvrir des perspectives extraordinaires

  62. Béatrice Courtois says:

    Bonjour, a la suite de la lecture de votre mail, je souhaite votre avis. j’est une sclérose en plaque reconnu depuis 2006. peut-t-on penser que la sclérose est du a un choque émotionnelle qui bloque l’énergie par moment dans le corps.
    merci de me dire se que vous en pensez.
    Bonne journée.
    Béatrice Courtois

  63. D. Ollivier says:

    Réponse à M. Alessandro Pendesini, qui réagit très fort à la notion de « Conscience délocalisée ».

    Il semble arrêté par l’idée qu’une conscience puisse exister hors du cerveau, je suppose.

    Mais où localisez vous clairement la conscience ?

    A quoi ressemble la « conscience », au juste, « scientifiquement » ? Qui a montré les « neurones – conscience », ou les « molécules – conscience » ? Que dit la science de précis là dessus ? Quand une personne se réveille d’une opération sous anesthésie ou d’une période de coma, et raconte avec précision et justesse tout ce qui s’est passé autour d’elle, on élude le problème, on dit que c’est par hasard, et on enterre la question.
    Pourtant, où était localisée cette conscience pendant que le cerveau était inactivé ?

    D’autre part, les diverses civilisations qui se sont succédé sur terre, ont localisé la conscience dans des parties très diverses du corps : nous, c’est le cerveau , c’est du moins la croyance consensuelle, non vraiment vérifiée, de notre société.
    Mais d’autres civilisations, pas du tout ridicules, la localisaient dans le COEUR, ou encore dans les REINS, ou dans les 5 organes – maîtres (voir les traditions égyptiennes, hébraîque, ou extrême orientale, ou bouddhistes, etc… ) Ces notions s’appuyaient sur des expériences concrètes, et débouchaient souvent sur des thérapeutiques fort efficaces … donc c’est bien qu’il y a là aussi une part de vérité.

    Autre notion : L’ABSENCE DE PREUVE N’EST PAS LA PREUVE DE L’ABSENCE.

    Bonne journée !

  64. Corinne says:

    Bonjour,
    En premier, un grand merci de votre partage de connaissance, de votre temps, de votre simplicité !
    Tous vos articles sont porteurs de connaissances qui me nourrissent et me font grandir !
    Je découvre ce nouvel angle de vue sur les personnalités multiples ! Un éveil pour moi !
    Au plaisir de lire 🙂

  65. quemener marie-therese says:

    Intéressant, ce message. Angoissant malgré tout. L’esprit important, pas que dans les « personnalités multiples »…
    Parmi les exemples, on pourrait rappeler la réaction immédiate des femmes en déni de grossesse qui « grossissent à vue d’oeil » d’après un obstétricien quand l’échographie révèle à la future mère sa grossesse.

  66. Blay says:

    Eh bien, nous y voilà. Je suis d’accord que tout peut s’expliquer par la physique quantique, surtout ce qui nous apparaît le plus mystérieux. Maintenant, il faudrait savoir quels médecins s’intéressent vraiment à la physique quantique et proposent des consultations, par exemple pour supprimer la douleur. J’attend les adresses de ces médecins. Cordialement.

  67. Parison says:

    Bonjour Docteur,
    Dans la même « veine » des lettres du Projet E que je lis attentivement, et ça fait du bien car je suis convaincue depuis quelques années de la puissance de l’esprit sur la santé, j’ai envie de vous communiquer le titre de deux livres, qui m’ont justement ouvert les yeux, entre autres.
    Je ne sais pas si vous les avez lus, mais voici.
    – Votre corps a une mémoire de Myriam Brousse, éditions Marabout.
    – Revenue guérie de l’au-delà d’Anita Moorjani
    Deux livres époustouflants et écrits par des personnes saines d’esprit .
    Je serais contente d’avoir un retour de votre part.
    Bien cordialement,
    Dominique Parison

  68. Denise says:

    C’est vraiment très intéressant tout ça ? j’ai hâte d’en savoir plus .

  69. Chaland says:

    Mr Bazin
    Bonjour
    Je suis Hervé Chaland j’étais installé en tant que réflexologie et kinesiologue entre 2006 et 2010.
    J’ai découvert au cour de mes nombreux stage des histoires, des situations toute aussi étonnantes les une que les autre et j’en aurai a raconter des pages.
    Je suis reconnaissant du travail et de la part de risque de vos actions que vous menez.
    Oui et un grand oui pour dire corps et mental font qu’un et que l’on explique pas toujours tout par la science. Mais le sytème français nous ferme les portes, c’est regrettable.
    En cumulant les deux techniques je suis arrivé à des résultats surprenants sur des douleurs chroniques, des aides pressieuses dans les rétablissements des fibromialgiques des sevrages de tabac de cure de désintoxication de stupéfiants etc …
    Voilà je ne sature pas plus votre espace.
    Cordialement
    Hervé Chaland
    hc6764@gmail.com

  70. Rosine BOURGEOIS says:

    J’en suis persuadée, mais ce que j’appelle « l’auto-détermination » ne se fait pas aussi facilement…. Victime de la maladie de Lyme (qui m’a laissé pas mal de séquelles) et d’une chute avec fracture du crane en 2013, tout s’est modifié. Cependant, si je pense sincèrement à certaines activités, je peux les faire. Si j’y pense modérément, j’aurai mal à gauche ou à droite, mais ce n’est pas de la comédie, j’ai VRAIMENT mal !!!! Si je ne suis plus « moi » depuis ces accidents, mon « esprit » ou mon « mental » me permettent encore certaines choses. Même si je ne suis plus maitre de tout ça. C’est fou de dire ça !!!! Parfois, par contre, j’ai beau envie de faire quelque chose, même si j’y pense depuis longtemps, et avec envie, rien n’y fait. Je m’interroge.

  71. ISABELLE REVEL says:

    c’est tout à fait incroyable, je n’aurai jamais pensé que cela pouvait aller aussi loin merci de nous aider à prendre conscience de ses possibilités

  72. Rolland Dominique says:

    Il est intéressant de lire les livres écrits par Daniel Meurois et Anne Givaudan. Ces deux auteurs parlent de leurs vécus et évoquent le fait que des esprits cherchent à nous contacter. D’où le fait que diverses personnalités se manifestent en une seule personne !

  73. Rbibo Marc says:

    Je partage,je suis diabétique 2 et travaille avec mon cerveau afin de baisser mon taux de sucre,car c’est lui mon docteur et mon remède, des fois il remplace mes exercices physiques, et en faisant attention à mon alimentation,une cordinnation

  74. Boropert Monique says:

    Incroyable…. nous ne pouvons pas vraiment imaginer ces situations. Merci.

  75. Chanral says:

    Encore une fois je ne sais qu’être 100% d’accord avec vous.
    La médecine doit et va changer mais je suis trop âgée pour voir ce vrai changement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.