Le confinement de trop ?

La sentence est tombée : les Français sont  confinés pour la 3èME fois.

Alors permettez-moi de vous demander …

Comment allez-vous ?

Je vais être honnête : je suis inquiet.

On le voit partout autour de nous, le moral est au plus bas, les gens n’en peuvent plus.

Dans plusieurs villes, certains se réunissent même par centaines dans ce que les médias appellent des « rassemblements sauvages » :

Se réunir, se retrouver pour faire la fête, est un besoin naturel, fondamental, qui porte un nom : l’instinct grégaire.

Il est en chacun de nous. C’est une caractéristique innée qui pousse les hommes à vivre en groupe, se rassembler.

Je ne dis pas que se retrouver par centaines, voire par milliers, est la bonne attitude à adopter.

Mais je peux comprendre …

… qu’à force de recevoir des recommandations contradictoires, des discours culpabilisants, et même infantilisants, des Français finissent par « se rebeller » ;

… qu’au bout de 365 JOURS à parler sans cesse de Covid, à compter les morts, à se priver de ce qui donne sa saveur à la vie, certains n’en puissent plus et brisent les règles ;

… que le poids de l’isolement et ces cycles de confinement, déconfinement, reconfinement soient épuisants, et que le besoin de revivre normalement prenne le dessus sur tout le reste.

La semaine dernière, le Président Macron a demandé aux Français de « fournir un effort supplémentaire ».

Pourtant, il y a quelques mois à peine, ce même gouvernement tirait la sonnette d’alarme sur les conséquences psychologiques de cette situation qui dure depuis un an :

« La santé mentale des Français s’est significativement dégradée »

Voilà ce qu’a déclaré Olivier Véran, jeudi 19 novembre dernier.

Et c’est le moins qu’on puisse dire !!

Plus de 34% des personnes interrogées dans une enquête disent ressentir un état anxieux ou dépressif 1.

On déplore, depuis le début de cette crise :

  • Une multiplication des cas de syndromes dépressifs et de stress post-traumatique ;
  • Une tendance en hausse des comportements addictifs et notamment de la consommation régulière d’alcool ;
  • Une augmentation des violences conjugales ;
  • Une augmentation ou une aggravation des troubles psychiatriques ou comportementaux directement liés au confinement (autisme, toc, bipolarité…etc.).

Quelles solutions propose le gouvernement pour affronter tout ça ?

RIEN : La réponse du gouvernement face à l’épidémie de dépressions

Le Ministre de la Santé l’a rappelé : toutes les couches sociales et les personnes de tous les âges sont concernées. Les personnels soignants sont bien sûr les plus exposés.

Et quelle est la réponse de l’État face à cette crise ?

Il opte pour un 3èME confinement, sans proposer aucune solution !

Alors même que :

« Le confinement de la première vague a constitué un choc, ravivé par le nouveau confinement… »

… Selon les propos du Ministre de la Santé lui-même !!

Je ne suis pas Chef d’État.

Je dois lui reconnaître une lourde responsabilité que je n’ai pas.

Mais en tant qu’acteur de la médecine naturelle et alternative, je me dois de faire de mon mieux et d’agir à mon échelle pour le bien commun.

C’est pourquoi, je veux partager avec vous :

7 conseils pratiques pour garder le moral et rester en forme

Ces conseils sont valables pendant et en dehors du confinement.

Pour ne pas vous laisser atteindre par la morosité ambiante et conserver un mental d’acier :

  • Maintenez un rythme régulier: il est très important et de conserver la notion du temps et d’instaurer des rituels pour « se sentir bien dans sa tête ». Organisez votre journée avec précision en respectant les heures normales du lever et du coucher, des repas, etc. Avoir un cadre défini vous aidera à avoir les idées claires et vous rassurera ;
  • Prenez soin de votre apparence : évitez de rester en pyjama toute la journée ! Habillez-vous normalement, même si vous devez rester chez vous et que vous n’allez voir personne. Cela peut paraître anodin mais c’est essentiel pour garder du dynamisme et une bonne image de soi ;
  • Gardez le contact, même à distance ! ne passez pas une seule journée sans avoir parlé à quelqu’un. Que ce soit par téléphone, par appel vidéo, ou en direct, privilégiez les échanges au maximum. Même une brève conversation avec votre boulanger peut vous faire du bien.
  • Concentrez-vous sur l’instant présent : « un jour à la fois », voilà comment les personnes souffrant d’addiction gèrent le manque et le stress au quotidien. Cet état d’esprit peut s’avérer très utile en ce moment. Ne pensez pas à ce qui peut advenir par la suite. Gardez les pieds bien ancrés dans le moment présent et ne vous préoccupez que des prochaines 24H !
  • Éteignez votre télé et reprenez le contrôle : fuyez les chaînes d’information qui tournent en boucle sur des sujets angoissants et cultivent la peur sans jamais vous donner la moindre solution. Tenez-vous au courant de ce qui peut vous impacter au quotidien, mais restez maître en choisissant vos sources d’information ;
  • Tenez un journal de gratitude : une fois par semaine ou une fois par jour, prenez du recul et notez par écrit ce qui vous a fait du bien (même les petites choses du quotidien). Éprouver et exprimer de la reconnaissance procure un sentiment de bien-être profond. Le positif attire le positif !
  • Pratiquez une activité physique même légère : une simple marche quotidienne, un exercice de respiration, ou encore une séance de yoga, aidera votre corps à sécréter des endorphines, les hormones du plaisir. C’est non seulement le meilleur moyen de rester. positif, mais c’est aussi excellent pour le cœur, la circulation…et les poumons !

Et pour vous aider davantage dans cette période particulière, je vous prépare quelque chose de spécial pour la suite…

… Quelque chose qui, je l’espère, vous aidera vraiment à vivre au mieux cette période qui n’en finit pas, mais qui finira bien un jour.

PS : Pouvez-vous répondre à ma toute première question s’il vous plaît (comment allez-vous ?). Je me soucie sincèrement de savoir si vous arrivez à garder le cap et si vous n’êtes pas trop affecté(e) par la situation actuelle.

Gardez le moral. Ensemble, nous surmonterons cette épreuve !


Sources : 
https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-les-etats-anxieux-et-depressif-en-nette-hausse-entre-janvier-et-fevrier-26-02-2021- 

98 commentaires au sujet de « Le confinement de trop ? »

  1. Mesure says:

    Quel erreur dommageable de dire que l’autisme est un trouble du comportement lie au confinement; que les signes et symptômes autistiques soient exacerbés par le confinement oui mais c’est vraiment mal dit!

  2. Olivier says:

    Pour répondre à votre question, je suis assez anxieux d’une façon générale. Le covid associé à un déménagement (changement de pays), pour revenir m’installer en France et me rendre compte que toutes mes affaires ont été volées, ne m’aident pas. Cependant, je sens un bien être, en effet, à faire des exercices matinaux de type yoga et aussi un travail psychologique pour exprimer de la gratitude comme vous l’avez dit. Je pense que cette période est une opportunité pour apprendre à s’aimer / vivre avec soi-même davantage. Donc pour répondre à votre question, je pense que ça pourrait aller mieux, mais aussi être bien pire. En attendant de pouvoir retrouver nos libertés, accrochons-nous.
    Merci pour ces conseils précieux.
    Bon courage.

  3. MOURGUE Danielle says:

    Bonjour,
    Merci pour vos lettres et vos recommandations. Personnellement, je suis bien dans ma tête et dans mon corps malgré mes 76 ans.
    Je n’ai pratiquement jamais rien changé à mon mode de vie. 5km à pied par jour ou une partie de tennis en double deux fois par semaine. Pourtant je suis handicapée suite à de nombreux accidents (25 fractures et plus accidents : voiture, scooter, ski…). Même après ces accidents j’ai continué à faire du sport sans excès pour bouger et me faire plaisir. En fin 2019, sur le point de me faire opérer du genou, j’y ai renoncé gênée par les gilets jaune puis par le covid.
    Je me suis tournée vers la médecine naturel. Tout d’abord un magnétiseur m’a soulagé de l’inflammation du genou puis j’ai pris des gélules intitulées Articulation et peu après de la bave d’escargot et de l’huile de chanvre. Je ne suis pas vraiment guérie mais je n’ai plus mal lorsque je marche et lorsque je joue au tennis, je monte également 95 marches plusieurs fois par semaine, le plus dur étant de les descendre. Je pense donc continuer ainsi et retarder ou ne pas faire l’opération du genou.
    J’espère toujours de nouvelles médications pour l’arthrose du fait que j’ai une tige de métal dans le fémur qui peux gêner le chirurgien et
    déjà une prothèse de la cheville. Si vous connaissez d’autres solutions pour refaire le cartilage du genou je suis intéressée.
    Merci de votre réponse
    Danielle Mourgue

  4. MARC EMILE says:

    o bof on fait ce que l’on peu jour après jour

  5. bonjour, et merci pour toutes ces bons conseils.
    Je réponds à votre question : j’ai la chance de bien aller car je prends beaucoup de recul avec tout ce que l’on entend ou voit à la télé…je pour info : je ne me ferai pas vacciner sauf obligation .
    Bien cordialement,
    Madeleine Viret

  6. Véronique says:

    Bonjour
    Pour ma part, je vais bien
    je ne suis pas une accro de l info, environ une fois tous les 2 jours j’écoute une radio qui n’est pas d’état…
    pour éviter d attraper le covid je booste mon immunité, je respecte les gestes barrières sauf avec mes enfants et mes petits-enfants, car je vis seule et n ai de contacts physiques qu avec eux… et j ai besoin de câlins et de bisous…
    Dans ma famille on n est pas des stressés du covid !!!
    je garde un bon moral
    je suis pourtant à la retraite depuis le 1er janvier et je ne peux mettre en actes les engagements que j’avais pris avant, covid oblige, je fais autrement, contre mauvaise fortune bon cœur..
    Je marche chaque jour environ 1h, je me repose spirituellement sur ma foi qui m’apaise énormément quand j’en ai besoin mais j’avoue que je ne suis pas stressée j’en ai juste assez de devoir limiter mes déplacements, de ne pas voir mes enfants et petits-enfants (15) autant que je le voudrais
    Je ne souhaite pas de vaccin pour l’instant car je n ai aucune confiance dans ceux qui sont sur le marché. J attends d autres fabriqués moins vite et qui ne soient pas à ARN messager ou bidouillés à la va-vite..
    Merci pour vos lettres qui remettent les yeux en face des trous !!

  7. Bonjour, merci pour votre soutien !
    Nous sommes ouverts en drive, notre entreprise est aux petits oignons avec ses collaborateurs, des règles sanitaires très strictes dès le premier confinement qui ne se sont jamais démenties depuis un an. Tout a été mis en place pour répondre à chaque problématique rencontrée, aussi bien financière que psychologique. Nous en mesurons la chance chaque mois qui passe dans cette incertitude. Personne ne dit que c’est facile et que les clients sont agréables, c’est parfois bien le contraire. En rentrant chez moi, encore une chance d’habiter en maison, j’arrive par vos lectures, mes lectures , des musiques de relaxation, et une joie de vivre plutôt optimiste à sortir avec mes pensées de toutes ces restrictions. Avec des hauts et des bas comme chez beaucoup. Je vous envoie à tous des pensées bienveillantes

  8. Perrin says:

    Bonjour
    J’ai 72 ans bientôt 73 début juin et je suis au bout de ma vie. Non pas que je sois souffrante mais parce que je suis loin de mes enfants petits-enfants et un arrière-petit-fils quel je n’ai vu que deux fois depuis sa naissance et dont la maman est infirmière mes amis de longue date dans un des départements limitrophes
    Aujourd’hui j’ai réalisé que nous étions mercredi et que je devais aller à la Ruche qui ditOui chercher mes légumes pour la semaine
    Vous rendez-vous compte à quel point j’en suis arrivée moi qui 3\4 matinées par semaine allais à ma salle de sport voyais les copains copines avec lesquels nous organisions des repas festifs les uns chez les autres je partais voir mes enfants récupérais mes petits-enfants durant leurs vacances scolaires, partais en vacances avec eux une vie sympa malgré les aléas de la vie
    J’ai perdu la notion du temps
    Aujourd’hui plus rien. Punie. Circulez y’a rien à voir ! Une dictature digne de la Chine ou de la Corée du Nord. Si tu sors sans ton papier 135€. Tu es en dehors des clous 135€ une aubaine pour faire rentrer l’argent dans les caisses de l’état
    A 19 h tu rentres et tu t’enfermes à double tours des fois que le virus rentre par la porte ou la fenêtre
    Mais bon dieu on est adulte et on comprend qu’il faut être prudent même si des personnes organisent des réunions sauvages par pure provocation
    Mon médecin m’a tel pour la vaccination avec moderna en m’expliquant que ce vaccin était connu des services vétérinaires depuis longtemps mais merde je ne suis ni une vache ni une jument
    Qu’y a t’il dans ce vaccin même si les vétérinaires utilisent souvent les mêmes produits que pour nous ? Alors il m’a donné une explication de bonne foi je suppose
    Enfin pour l’instant ma décision n’est pas prise
    Lorsque je vois aux infos que je zappe de plus en plus le monde qui circule à l’Élysée et ailleurs ça me fout les boules car pour eux rien n’a changé
    Ils continuent d’aller au restaurant de recevoir des « personnalités » de vivre normalement et ils nous mettent en cage sous quel prétexte ? Un méchant virus qui va nous faire mourir ? Laissez-moi rire ! Plus personne n’y croit et encore moins ce gouvernement de bouffons.
    Pour quelles raisons ?????

  9. Clara says:

    Oui c’est bien le confinement de trop ! Pr ma part, j’essaie de pratiquer là survie avec les diverses choses que vous évoquez. Mais le pire c’est la conscience aiguë de la dégradation de la société , du lien social et même familial. La scission entre la pensée unique et ceux qui osent penser autrement . La descente aux enfers de l’état de droit, la décadence terrifiante de la politique. .. en somme une vraie perte d’espoir pour l’avenir politique de notre pays (et du monde), et donc l’avenir de notre société, et cela à très court terme. La prise de conscience que nous sommes entrés en « science fiction »…. Je crains vraiment que tout cela ne soit très très grave … j’aspire à une vraie grande et forte révolte populaire…

  10. Martin says:

    Bsr, je viens de lire votre lettre et je suis entièrement d’accord avec vous .
    Le covid, pour moi et ma famille, nous le passons trés bien. Tout d’abord, nous ne sommes absolument pas engoissés, Nous respectons
    ( par obligation les gestes barrières ) sans trop y croire ! Le vaccin, nous n’en voulons pas, nous nous immunisons intérieurement en
    prenant chaque jour 500 mg de vitamine C 500 liposomé, 15 mg de zinc, 4000 UI de vitamine D3, du bon magnésium. Nous gardons le moral, nous n’écoutons que peu les médias qui nous racontent n’importe quoi ! et notre gouvernement, comme d’autres, qui ne veulent
    rien entendre des solutions naturelles qui soignent vraiment et qui immunisent au profit des vaccins (trés aléatoires ) qui vont rapporter des milliards aux labos, avec certainement un accord avec eux pour leur reverser une partie de leur profits pour combler une partie de
    leur aide aux commerçants, employés, etc….. mais en attendant les gens sont hospitalisés, meurent , déprimés, etc..
    Je dis que notre gouvernement est responsable de la moitié des hospitalisés et des morts a cause de leur méthode vaccin a tout prix.

  11. Merci beaucoup de vos messages. Comme partout, la situation en Colombie est préoccupante mais il faut tenir le coup. Merci de vos conseils. On les mettra en pratique. A bientôt.

  12. Alice Mintz says:

    85ans…seule à la campagne, une fille aux USA, un fils et sa famille à Paris, les amies: même âge et aussi isolées… piscine et aquagym fermés, cours de yoga supprimé, atelier d’écriture fermé, atelier d’anglais fermé!!! Seul choix possible: mourir d’ennui ou éventuellement contracter le Covid … Pas question de déprimer, il reste l’écriture, les e-mails, les commentaires sur les lectures en cours… et la marche dans la campagne avec 2 bâtons pour soulager le dos!
    Courage!

  13. thillet denise says:

    je suis une dame agee de 84 ans oui je suis triste de ne pouvoir embrasser des etres chers finir ses dernieres annees de cette facon c est terrible de plus ayant ete opere du coeur et etant atteinte d une bpco je dois vous dire que faire mes courses avec le masque c est dure pour moi j etouffe faire mais courses etait un plaisir de pouvoir discuter avec les vendeuses et les gens rencontres maintenant c est une corvee mais malheureusement une neccessitee
    ce petit temoignage bien anodin d un personne qui souffre du confinement
    cordialement

  14. Yan Cadran says:

    La pression monte, j en ai marre d être pris pour du bétail à enrichir les plus riche ( big pharma par exemple). A bas la clique des premiers de la classe qui vendent le pays au plus offrant. Vive les libertés et les droits de l’homme homme qui sont en train de disparaître.
    Merci et bonne santé.

  15. Pointeaux Elisabeth says:

    Bonjour, je vais avoir 88 ans dans 10 jours, j’ ai de la chance car j’habite une petite maison avec un petit jardin dans une résidence comprenant un parc, aussi avec vos bons conseils je suis restée libre dans ma tête et mon comportement et j’ ai gardé un esprit critique en analysant les différentes informations. Je n’ ai pas l’intention de me faire « vacciner « Alors un infiniment grand merci et bonne santé à vous. Elisabeth.

  16. Claudine LECOMTE says:

    Bonjour,

    Merci pour vos lettres encourageantes. Depuis maintenant 1 an, je ne regarde plus les informations, et j’arrive toutefois par mon entourage à suivre les infos concernant les recommandations gouvernementales, bien que je ne partage pas du tout cette manière de gérer la crise.
    Pour ma part, je vais très bien, je médite chaque matin une quinzaine de minutes, méditation avec des suggestions positives, qui me font le plus grand bien. Je fais du sport à la maison 2 à 3 fois par semaine, sort marcher 2 heures au grand air chaque dimanche, et continue de dispenser des pensées positives à tous ceux que j’aime ou avec qui j’échange.
    Je continue de croire en l’avenir avec sérénité et bienveillance, cette crise finira, comme la guerre a pris fin, comme la grippe espagnole s’est éteinte. Rien n’est permanent, et la vie résistera.
    C’est le message d’espoir que je souhaite, par votre intermédiaire, transmettre à tous ceux qui en ont besoin.
    Merci.

  17. Fanny says:

    Merci de vous inquiétez pour nous . Pour ma part je résiste, j’accompagne des personnes en grande précarité donc je continue à travailler en présentiel et l’activité sportive collective est maintenue et adaptée en extérieur donc tout va bien juste envie d’aller au resto et voir des spectacles . Bien cordialement.

  18. Eloj says:

    Une page de bons conseils plein de bons sens, merci de ce rappel. Je vais plutôt bien par rapport à bien d’autres personnes, mais j’applique la plupart de vos conseils comme un rituel quotidien et me choisis un petit objectif par jour pour me booster. Et quand le moral baisse, je m’aide avec des huiles essentiels et cherche ce que je pourrai améliorer pour dépasser cette baisse de régime et retrouver le sourire. Cela passe souvent par la créativité dans mes gestes, mes choix, mes promenades, la cuisine, les films… Je sors de mes habitudes comme pour des vacances et pars la découverte de mon chez moi, de rues inconnues, de nouveaux produits … puis quand je reprends quelques anciennes habitudes c’est toujours avec un plaisir renouvelé et un petit je ne sais quoi de différent. Je vais à la recherche des plaisirs de l’instant en quelque sorte !

  19. Anonyme says:

    Bonjour . Merci je vais bien j’espère qu’il en est de même pour vous . J’ai eu le Covid-19 mais heureusement pas trop grave . Pour le goût et l’odorat c’est pas encore le top depuis décembre . Pour le moral ça va car je sais qu’après la pluie il y a toujours le beau temps . Prenez soin de vous .

  20. Poisson says:

    Nous vivons dans un hameau un peu isolé, sans voisins proches, dans un petit village de Normandie (230 habitants). Confinement ou pas pour nous c’est la même chose : on ne voit personne dans le hameau. La factrice dépose le courrier dans la boite à l’entrée de la cour, mais le plus souvent on ne la voit pas. J’ai une séance de Kiné deux fois par semaine à la ville voisine (12Km) et j’en profite pour faire les courses.
    Nous sommes abonnés à un journal quotidien national, à un hebdomadaire local et à un mensuel.
    J’ai un grand jardin potager et deux vergers. J’ai donc de quoi m’occuper. Mon épouse s’occupe des fleurs et de généalogie.
    On ne s’ennuie pas. On attend vos messages. Ne paniquez pas.

  21. Bonjour. N’étant pas de nature dépressive, ma santé va parfaitement bien. Mais je dois avouer que je me fous complètement des directives gouvernementales et qu’aujourd’hui, par exemple, je suis allé manger au restaurant (clandestin, ça va sans dire) avec six autres personnes à 60 km de chez moi. Quel régal de braver les lois scélérates, ça donne la pêche ! La révolte gronde et j’ai bon espoir que l’insoumission va grandir et prendre le dessus. J’ai honte pour nos parents et grands-parents qui se sont battus pour maintenir la Liberté dans notre pays contre l’envahisseur et pour les générations futures quand je vois que les nazis ont pu infiltrer les décideurs actuels… Vive la révolution ! Cordialement. Alain

  22. Martínez Rodera says:

    Merci de vous inquièter pour nous moi j’ai pris ça du bon côté je sort tous les jours il faut dire que j’ai du bon temps car j’habite en Espagne et dans ma région il y a eu peu de cobidbon courage à vous ça me manque Paris j’esp pouvoir y aller bientôt bien à vous salutations Dr

  23. DENISE RODET says:

    Tout cela est exactement voulu et répond à des techniques bien precises de manipulation des foules ! A nous de ne pas nous laisser berner !

  24. Lapouble says:

    Personnellement, je ne subis pas de plein fouet le confinement
    Il est vrai que j’ai deux activites professionnelles qui me donnent en fait beaucoup de liberté
    Sachez que pour le travail on vous accorde d’autres droits
    Nous pourrions nous organiser pour justement creer des poles d’activité où nous rendre d’un point à l’autre de l’hexagone
    Ne serait ce que par des activités agricoles selon les derniers préceptes. C’est tres interessant ce que la terre a à nous dire rt à nous offrir
    Comme autrefois on partageait les taches entre voisins
    Et ensuite on mangeait souvent dehors à l’ombre du tilleul ou dans l’airial
    Je crois que cette crise obligera les bourgeois ou les fénéants à concevoir un autre mode de vie plus simple, plus pres de la nagure et de l’autre

  25. Tessa says:

    Période difficile pour tous
    Moi qui suis souriante pleine de vie et joyeuse j’aime donner le sourire et bien là je n’en n’ai plus la force ou l’envie / démoralisée d’être privée de libertés en tous genres. .et la morosité est à tous les niveaux . Travail ;je télé travail et pour ceux qui pensent que c’est simple ça ne l’est pas . H24 au Même endroit c’est dur . Biensur j’ai un emploi et je suis reconnaissante mais rester chez soit et travailler nest pas si logique . Voilà vivement que tout aille pour le mieux pour tous !!!!

  26. JE FAIS EXACTEMENT TOUS VOS CONSEILS DEPUIS 4 MOIS ET MON SEUL DEFAUT EST QUE JE NE MARCHE PAS ASSEZ .MAIS JE FAIS DU RANGEMENT , JE JIS ,un peu de télé ,des visites téléphoniques avec mes amis et ma famille je me couche à 21 h30 me lève à 7 h gym ,douche ,déjeuner ménage ,séance magnétisme 20 minutes pour mon arthrose ,un peu de lecture ,cuisine et repas
    repos vers 14 h durant 30minutes à peu près….puis lecture ou petites courses près de cz moi au retour visites de voisins.
    télé pour info, repas léger, toilette du soir et méditation avant dodo…..
    Vous savez tout sur ma vie d’une grand mère de bientôt 86 ans .
    Merci pour vos articles très intéressants. B.c.

  27. Anne says:

    Grosso modo je vais bien. À la retraite, sans soucis financiers, en sécurité chez moi. Avant 2020 j’avais une vie sociale avec beaucoup d’amis, je ne voyageais jamais très loin : dans mon pays la Belgique, en France, en Suisse et en Italie du Nord pour le plaisir de la randonnée en moyenne et haute montagne. Depuis les confinements, je m’organise ! Je circule le plus souvent à vélo et randonne en Ardenne tous les quinze jours avec quelques amis pour une journée (environ 20 km) immersion dans la nature sans masque. Beaucoup de contacts par téléphone, emails, Skype… Beaucoup d’aide pour ma petite famille, pour les amis découragés, les voisins plus fragiles.
    J’ai aussi accepté que la vie ce n’est pas être toujours actif mais que je peux me poser. C’est le cadeau de ce confinement : être.
    Un autre cadeau : apprendre. J’ai beaucoup appris sur le fonctionnement du monde, des médias, des grandes institutions, … en faisant des recherches de plus en plus pointues sur internet. Je lis, prie, médite, couds, dessine, écris, aime. Je cherche les sourires dans la rue et je me pose la question cruciale : que faire, dire, être pour l’avenir de cette planète ?

  28. Dubreuil says:

    Cette situation est voulue! nous , les personnes âgées coûtons trop chers à la société: donc , plus il y a de morts
    (de peur du covid, de la maladie , de mourir, de prendre une contravention « pour n’ avoir rien commis » etc….)
    plus cela arrange ceux qui nous gouvernent sur la planète!
    Notre TERRE-MERE ne peut plus assimiler tous détritus, tous ces poisons déversés, toute cette déforestation pour de grandes productions végétales, animales traitées massivement qui empoisonnent notre alimentation. .Incendies, violences en tous genres, l’ humanité digne de ce nom va à sa perte!
    J’ avais espéré que ce 1er confinement aurait aidé à chaque ÊTRE HUMAIN à « rentré » en soi pour mieux
    prendre CONSCIENCE DE SON ESSENCE D’OU IL VIENT ET CE POURQUOI IL EST VENU SUR CETTE TERRE ! Quelle est ma déception !

  29. Sand says:

    Bonsoir,
    Et merci pour vos conseils
    Je suis infirmière et les ressources psychologiques et émotionnelles dont nous disposons de part notre profession commencent à s’altérer.
    Je le remarque chez beaucoup de mes collègues, à fleur de peau…
    Les conditions de travail déjà difficiles avant la pandémie, ne se sont pas améliorées. Entre mensonges de la première heure pour cause de pénurie( le masque n’est pas utile!! Pour un virus aérobie ???) mise en danger de nos vies, éloignement d’avec nos familles pour ne pas risquer de les contaminer , une prime de 180€ net est une insulte face à 15 années de gel des salaires dans la fonction publique hospitalière.
    Mais comme disent mes collègues « c’est toujours ça  »
    L’abnégation et l’altruisme leur font honneur.
    Comme vous je comprends les fêtes sauvages l’humanité est faite de relations de contact,s d’échanges, c’est comme cela que nous nous sommes civilisés…peut-être par cette épreuve retrouverons nous le sens de l’essentiel, le fait que nous sommes tous liés …
    Vous nous demandez comment nous allons?
    Je vous répondrai que, pour moi, cette période est source d’introspection, de remise en cause des dogmes, de retour à l’essentiel et de refus du » moutonage » , et de l’infantilisation.
    Face à la mort, la vie prend tout son sens

  30. Les jeunes de 20 ans et plus n’ en peuvent plus d’être:
    – les sacrifiés de leur avenir
    – brimés de liberté et de voir leurs potes; de faire la fête, d’avoir des contacts, des échanges
    – de subir les cours en ligne et des profs pas toujours au top sur ordinateur
    – d’avoir une « vie de vieux »

  31. Jean-Pierre Michel says:

    Bonjour, vous en France vous vous posez ces questions, moi qui vis au Brésil depuis 2 ans, et suis aux confinement déjà plusieurs fois depuis plus d’un ans, et qui vois également tous les jours à la TV que des fêtes clandestines sont dénoncées et interrompues par la police, que les personnes qui sortent de ces évènements vont directement dans d’autres fêtes qui ne sont pas encore fermées, et que ces mêmes personnes qui se sont infectés sont celles qui par la suite occupent les places dans les soints intensifs des hôpitaux, qui sont de ce fait en colapse, et ne peuvent même plus accepter des patients en urgences ou qui devrait recevoir des soints pour d’autre causes, et si par chance ils arrivent à êtres soignés, ils ont de fortes chances de s’infecter.
    Le résultat de tout celà est que nous avons ici un nombre nouvelles d’infections journalière de près de 60’000, et une mortalité de près de 4000 personnes. Hier total de morts ici = 340’000.
    Et c’est ce qui vous attend aussi en France, Suisse et autres pays en Europe ou dans le monde, si vous baissez la garde maintenant.
    Aucun pays européen n’a autant d’habitants que le Brésil, alors faitent un compte proportionel en pourcentages et vous pourrez voir si vous êtes à plaindre!!!???

  32. Anne-Christine says:

    Bonjour Antoine, avec mon mari nous allons très bien . Cela fait deja dix ans que nous sommes rentrés en métropole et nous ne nous sentons pas plus confinés qu’avant le confinement. Nous vivons au jour le jour au rythme d’une marche rapide matinale et des travaux dans la maison et le jardin . Nous ne nous préoccupons pas de l’hysterie ambiante sur les médias et prenons plaisir à nous concocter des petits plats. La créativité, c’est ce qui nous sauve de la solitude, de l’absence de socialisation, de la déprime. « Être de ce monde sans être du monde  » ce concept bien connu des Amish, serait il en passe d’être la nouvelle normalité ?

  33. Tout à fait d’accord avec vous

  34. levacher says:

    oui je suis inquiète et un peu dépressive – forte – mais ma situation???

  35. Je suis a 100% avec vous pas evident mais touts se que vous donnez en exemple c bien vraie
    Merci

  36. LAMBIN Dominique says:

    Je vais très bien merci ! Je respecte tous les conseils que vous proposez et pratique la méditation depuis plus de 30 ans.
    J’ai à coeur d’être aussi présente en ligne pour aider les personnes à vivre un retournement en direction de la Vie qu’elles veulent vivre vraiment plutôt que de rester engluées dans ce qu’elles ne veulent plus. Nous vivons une époque de Transition fabuleuse. A nous de vibrer haut pour soutenir ceux qui peinent.
    Merci pour votre Contribution !

  37. Koenig says:

    Oui, je vais très bien,
    Je le vous souhaite également
    Merci énormément pour vos vidéos !!

  38. Payen aurore says:

    Vous lire nous fait beaucoup de bien continuez

  39. natalie says:

    Ces politiques sont des guignols. Je porte le masque et me lave les mains souvent, et je pense que tout le monde devrait faire attention. Mais le confinement quasi-planétaire ainsi que cette idée de passeport et de vaccin obligatoire est absolument INADMISSIBLE! C’est du fascisme. On avait « plus jamais ça » et voilà que sous prétexte qu’un virus apparait – certes il existe, il faut le prendre au sérieux, mais il fait moins de morts que la grippe – tous les chefs d’etats s’entendent soudainement pour nous priver de notre très chère LIBERTÉ! Je refuse le vaccin et le confinement stupide, qui pousse au suicide dans tous les sens du terme tant de personnes. Il y aura eu sans doute plus de morts indirectes dues aux decisions imbeciles de nos dirigeants.

  40. CANCE Helene says:

    d autant plus que le confinement n est pas pour tout le monde,des diners clandestins pour riches sont organises ,auquels assistent la presse et certains ministres,sans gestes barrieres.
    il faut cesser la mascarade.

  41. Santi Jacqueline says:

    La mamy de 73 ans se porte très bien et contrairement à ce qu’on nous préconise à longueur de temps, elle voit et garde régulièrement ses petits enfants qui auront bientôt 3 et 4 ans . Son jardin l’attend pour maintenir sa forme . L’absence de restaurant, de cinéma et de concert ou théâtre lui permettront d’avoir un jardin bien entretenu. Soigner son immunité, soigner son moral et ne pas avoir peur: le covid n’est pas la peste noire .

  42. LUIS says:

    Merci pour votre inquiétude à mon égard. Je vais bien car habite à la campagne dans une maison qui me laisse respirer, avec un espace extérieur à entretenir (arbustes, arbres fruitiers et autres, plantes, pelouse et grand potager). En couple, retraités, nous ne manquons pas d’occupation. Je remercie la Providence au quotidien car reconnais la chance que nous avons. J’aimerais que chaque personne en puisse dire autant. C’est un vrai cadeau du ciel et j’en suis tout à fait consciente. Et, malgré tout ce confort, toute cette reconnaissance, il y a quand même des moments où, même si je refuse de me laisser prendre au jeu, je ressens un mal être par rapport à tout ce qui nous entoure, toutes ces contraintes (masque, teste, confinement, couvre feu……) sans oublier le vaccin qui ne m’inspire absolument pas. Merci pour tous vos écrits qui nous font du bien, même si parfois je les survole par manque de temps, je sais qu’il y a des personnes qui, grâce à vous, se sentent aidées et moins seules dans leur quelques petits mètres carrés en plein centre ville. Alors,
    continuez à écrire. Votre énergie par l’écriture, mon énergie par la pensée, peut apporter beaucoup aux personnes qui en ont besoin.
    Désolée, c’est un peu long mais j’avais besoin d’écrire tout ceci ce soir. Bien à vous et encore MERCI.

  43. SÉGALA Nadia says:

    Bonjour Antoine,

    C’est fou comme on peut parler de dépression et que la vie est difficile et que le port du masque est difficile. Oui c’est vrai. Moi qui ai la mucoviscidose, le port du masque, je connais, simplement maintenant tout le monde fait comme nous les mucos. Rester enfermée, je connais bien aussi : des cures intraveineuses d’antibiotiques à dose de cheval, à répétition pendant 2 semaines chaque fois, des hémoptysies à répétition pendant 10 ans, avec tout le stess morbide que ça induit, car ça arrive n’importe quand, de préférence la nuit,, les douleurs, les poumons de plus en plus abîmés, une capacité respiratoire qui diminue à chaque embolisation… des années à abandonner petit à petit chaque activité qui faisait du bien, équitation, rollers, taïchi, chant choral, pour se retrouver à passer des dizaines d’examens pendant des,semaines à l’hôpital, à ne plus pouvoir sortir de chez soi, faute de souffle et attendre la greffe de poumons pendant des semaines, sans voir personne. Puis lorsque le moment de l’opération arrive, se taper les jours de réa, d’hospitalisation, puis de rééducation pendant des mois. Un été entier enfermée dans le centre de rééducation… puis une année bourrée d’interdictions de toute sorte, à rester encore chez soi, puus le télétravail depuis 2 ans…. la privaton de vacances d’été pendant 4 ans, à cause d’un état de santé ne le permettant pas, de problèmes administratifs et financiers quand ça va mieux, puis ensuite le confinement et rebelote… finalement pour moi c’est vraiment pas pire que ce que j’ai vécu jusque là. Juste que tout le monde a des contraintes maintenant, je me sens moins seule du coup !!!

  44. Hugnet says:

    Bonsoir Antoine,
    Pour mon compagnon et moi même, le moral est bon. Nous sommes conscients de ce qui se passe et se trame mais nous ne regardons plus du tout la télé depuis environ un an. Pour les infos, nous allons les chercher sur le net.
    Merci de vous inquiéter pour nous.

  45. Robert de Narbonne, c’est agréable de vous entendre dire toutes ses choses. Je suis à la retraite mais je m’occupe à aider les autres je ne suis jamais resté à la maison enfermé je n’ai jamais fait de confinement et je n’ai pas attrapé le Covid 19. Je vous remercie pour tous ces conseils et je continuerais à vous lire bien à vous

  46. CLAIRE DE MENTEN DE HORNE says:

    Je vais bien. Il est vrai que je ne remplis pas complètement les règles. Or j’ai la chance d’être en Belgique. Je reçois mes enfants masqués. Après 6 mois j’ai pris pour la première fois mon arrière-petite-fille bien emmitouflée car à l’extérieur. Mes exactions sont plutôt calculées. Je pratique plusieurs de vos propositions et suis contente de renforcer ce que je fais déjà et d’élargir mes défenses avec ce que je ne fais pas encore. Merci pour votre message. Bien à vous.

  47. La Scala says:

    pour aller de l’avant il faut garder l’optimisme! toujours positifs…
    j’ai 85 ans, un bras cassé le 27 février, resté dans le plâtre jusqu’au 26 mars: insuffisamment réparé et donc intervention chirurgicale le premier avril (vrai, drôle de poisson) et maintenant je travaille à la traduction d’un livre, à la rédaction de pages de souvenirs…bref, je souris à la vie et j’attends de pouvoir voyager un peu, pour aller revoir la Sicile (pays de feu mon mari) ou la maison héritée de mon père en France…COURAGE!!!

  48. Meuriot says:

    Oui j ai un commentaire
    Depuis longtemps nous ne savons pas à qui se fier du fait que chacun des commentaires est différent par rapport aux idées politiques il faut peut-être penser que les gens on un cerceau Ç est bien dommage qu’on puisse plus faire confiance aux politiques et aux journalistes
    Donc en plus de la situation actuelle les gens se trouvent bien seuls
    À qui faire confiance aujourd’hui ?

  49. robert says:

    bonjour , j’aurai 69 ans en octobre 2021 en trés bonne santé , perdu ma compagne en juin 2019 qui était vaillante et en bonne santé , entrée à l’hopital pour une tumeur intestinale elle est ressortie les pieds devant , hopital = abattoir , énorme supercherie sanitaire actuelle qui fonctionne trés bien et qui ne va pas s’arréter la bétise humaine y aidant , Dame Nature est pourtant là pour nous aider , à bon entendeur … .

  50. J ai 70ans je remets en état une propriété de 4 hectares bois ruisseau jardin parc dans les Landes je ne regarde pas la télé et n écoute pas les infos ma compagne travaille et est très connectée ça me suffit je vais à 3km boire mon café à emporter avec les autres voisins retraité ou chasseur nous refaisons le monde certain sont vaccine nous respectons les consignes inutiles de gestes barrières puisque l immunité collective semble comme pour la grippe saisonnière la solution de bon sens alors……. Une bonne alimentation de l exercises du lien du bon sens responsable et tout ira bien courage à ceux qui ne sont pas dans ma situation mais après 42 ans de travail à resons de 12 h par jour je ne vois pas où est le problème aujourd’hui réveillez vous agissez du bon sens de l initiative bien à vous toutes et tous finis les moutons réflexions et sagesse

  51. GRUAU says:

    C’est vraiment super ! Cette liste de base pour aider chaque personne à tenir le cap individuellement est simple, gratuite et très efficace.
    On ne comprend pas qu’à la télévision ils n’insistent pas sur cette prévention !! C’est un minimum pour la santé mentale …

  52. Girard says:

    Bonsoir, Merci de nous encourager tous à garder le bon chemin de la clairvoyance pour notre santé et de l’humanité. Que notre créateur nous protège tous et nous permette de nous éloigner du mal le plus possible. Courage à toute votre équipe. Christine et Mireille

  53. Yrène Hanot-Guerra says:

    Nous ne sommes pas réellement confinés pour le moment, puisque nous pouvons nous promener au soleil et dans la nature (ou dans les rues de la ville), à regarder s’éveiller le printemps, croiser d’autres personnes qui profitent également de pouvoir se balader, etc… Rien à voir avec un confinement strict, avec une seule heure de sortie par jour ! Alors, je n’ai pas l’impression d’être prisonnière, non ?

  54. IBANES M-Hélène says:

    Merci pour ces règles d’un quotidien qui dure trop longtemps pour beaucoup de citoyens Français….
    Ne pas regarder ou écouter les « informations » est une excellente habitude…
    Il existe RFI « la radio du monde ».
    Elle propose des ouvertures géographiques, politiques, culturelles et humaines qui permettraient à de très nombreux citoyens de ce pays de s’oxygéner et de ne plus trop regarder leur nombril, de faire des découvertes et de comprendre comment peut-on se faire soigner quand on habite Madagascar , au Togo au Niger ou au Brésil ….. entre autres .
    Il n’est pas du rôle du Président de donner une prescription anti Covid-19 pour mieux se sentir ….
    Il y a beaucoup trop de choses à dire sur ces turbulences sanitaires difficiles à terrasser.
    Restons humbles, personne ne détient la potion magique !
    Cordialement.

  55. Merci pour ces conseils ; il est important de garder le cap , et de ne pas se laisser polluer …couper les médias négatifs et regarder ce qui se fait de bien autour de soi
    Etre bienveillant et reconnaissant envers soi même « soi-m’aime! »oui , créer des contacts , ne pas rester seul !
    Souriez, chantez! c’est bon pour le moral …!

  56. Edy F. says:

    Je vais bien, merci. Nous sommes un certain nombre, en France et dans le monde, à ne pas être dupes des manigances des gouvernements et de leurs visées criminelles au service d’une oligarchie financière mondialiste dont le but est l’instauration d’un gouvernement mondial et la mise en esclavage des populations. Tout au moins les populations restantes, car la secte qui dirige le monde ne cache même plus ses volontés génocidaires, notamment par le biais de ces faux vaccins qu’on cherche à nous inoculer à tout prix sous de fallacieux prétextes. La covidiotie n’étant qu’une vaste arnaque planétaire rendue possible par la peur savamment entretenue et le matraquage médiatique mensonger.
    Il faut tenir, coûte que coûte, car ces gens veulent notre peau. Ces gens, ces mafias dont le gouvernement français fait partie, veulent la fin de l’humanité dans un délire eugéniste et transhumaniste totalement abject.

  57. Françoise Bosman says:

    Je vous remercie pour vos vos mails que je lis toujours avec beaucoup d’attention .
    Je tâche de rester positive .

  58. Daull says:

    Bonjour et merci pour votre bienveillance.
    À ce jour et malgré les circonstances accablantes de cette dernière année, mon moral et ma santé physique sont bons.
    Je cultive tous les jours la gratitude, cela depuis des années, et suis consciente de tout ce que le monde a de beau et de bon à nous offrir. Et je l’accueille chaque jour en prenant ce qu’il y a de meilleur à prendre.
    J’ai cessé de regarder la télé, les infos sont suffisamment diffusées autour de nous, à longueur de journées. Je me préserve de tout cela en changeant très vite de conversation.
    Voilà ma tactique pour traverser tout ÇA du mieux que je peux.

  59. Mocellin says:

    Bonsoir
    No je ne vais pas bien !
    Je me sent comme si j’étais une autre personne !!!
    Mon mari… parkinsonien …
    Ne me parle presque plu !
    Je n’ai plus grand chose à lui raconter non plus !
    C’est désolant je ne ressent que de l’amertume!
    Je crois vraiment que je déprime ☹️

    L’année dernière ça allait… on jouait aux cartes… on se promenait… on jardinait… on lisait… cette année, nous sommes devenus-grand parents Pour la deuxième fois
    J’adore les enfants … et j’adore tricoter pour eux !
    Mais cette année je ne comprend plus ! Je n’arrive pas à m’y mettre !
    Enfin il n’y a que du négatif !
    Puis j’ai pas mal de problèmes de couple!
    Nous avons bientôt 50 ans de mariage ! Et la … je ne me sent plus moi même !
    Ce n’est pas ma vie !

    Même si vous ne pouvez rien faire pour moi… ça me fait du bien d’en parler à quelqu’un !

    Merci pour votre ….écoute !
    Cordialement
    Silvana.

  60. Philippe Tollet says:

    J’applique déjà tous les excellents conseils que vous donnez. Mais j’en rajouterai un qui est parfaitement merveilleux c’est de prier. De prier tous les jours Dieu qui est un Dieu d’amour et qui est si présent à nos malheurs. Donnez bien ce conseil car nous sommes tous d’origine chrétienne ou presque: prier Jésus prier, prier le et IL vous répondra.

  61. VIOLETTE DAGUERRE says:

    Merci Antoine pour vos conseils. En réponse à votre question, j’applique ce que vous suggérez par instinct de survie et je me sens plutôt bien par rapport à une moyenne, sachant que dès le départ de cette crise j’ai commencé à lire et à faire des articles sur la question. Cela m’a permis de mieux comprendre ce qu’il en est et d’être moins affolée par les informations officielles malgré leur caractère angoissant.
    Bonne continuation et bien cordialement

  62. Anonyme says:

    Je vais comme si comme ça, MERCI pour vos conseils. Bien cordialement. Fernand

  63. Gaudini says:

    Je suis en errance…

  64. CARL says:

    Bonjour Mr Harben.
    Merci pour vos conseils +encouragements.
    Je réponds à votre question :
    Je vais nettement mieux que lors du 1er (atteinte du covid) et 2ème confinement.
    Je crois que je me suis habituée à ne voir et parler à quasi personne.
    Je me dis « il y a pire et on a malgré tt bcp et, surtout pas de guerre comme ds certains pays, ni famine.
    En regardant à tt ce qu’on a, on supporte mieux les privations.
    Bien à vous.
    Fabienne

  65. Holland says:

    J’ai l’impression de vieillir plus vite quand je me regarde dans la glace !
    Le moral est… Bas !
    Ne pas pouvoir : rencontrer les autres quand et comme on veut, rentrer, sortir, voyager, agace, révolte, impacted notre vie, agresse de façon insupportable… Nous obliger à faire des choses DONT ON NE VEUT PAS : masques, autorisations, horaires, vaccins ! On a qu’une envie : passer outre d’une façon ou d’une autre !!

  66. Alex says:

    Grand merci pour votre mode d’emploi qui est exactement ce que je fais depuis un an passé…
    Le Monde est Fou…
    A quand la Révolte…

  67. Sylvie says:

    Bonjour à tous, malgré un handicap au dos, je vais bien. Je ne m’ennuie jamais car je brode beaucoup en point comptés, et c’est un excellent antidépresseur sans les inconvénients des médicaments.
    L’esprit est occupé à créer agréablement, sans ruminer sans cesse, et les résultats peuvent vite décorer une maison : tableau, torchons, serviettes, bavoirs, sacs, nappes…. Le plus dur est de choisir parmi toutes les possibilités offertes. 😊. Passez une bonne journée.

  68. Noblot says:

    Le moral varie au fil des jours selon les bonnes ou mauvaises nouvelles. Difficile le manque de liberté entrainant l’absence de projets gratifiants. Merci pour vos conseils.

  69. alicia says:

    ne croyez pas au taux de contaminés annoncés par les médias !!!! ce ne sont que des mensonges pour semer la panique et soumettre toute la population., pour les obliger à se faire vacciner. Ceux d’ en « haut » , ils ne font pas ça pour notre santé mais pour leur fric. D’une pierre ils font 2 coups ; ils diminuent la population mondiale , et en meme temps ils gagnent BEAUCOUP , BEAUCOUP de milliards.

  70. THERESE MALO says:

    Merci pour ces 7 conseils que je vais tenter de mettre en pratique. Même s’ils sont très logiques, il est bon de se les rappeler.

  71. Christine says:

    Bonjour
    A vrai dire cela pourrait être mieux. J’ai plutôt bien vécu le premier confinement il faisait beau, j’avais mes petits-enfants nous avions fait beaucoup d’activités ensemble. Puis est venu l’été les parents ne travaillant pas j’ai passé un été calme mais satisfaisant.
    Au deuxième confinement les parents ont gardé leurs enfants étant eux même en télé travail. Là j’ai trouvé le temps long, puis Noël seule, et maintenant celui-ci.
    Ce qui est dur ce n’est pas temps de trouver des occupations j’ai plusieurs activités que j’apprécie, je me lève tôt, je vais marcher une heure avec une voisine presque tous les jours, mais lorsque nous croisons quelqu’un une suspicion de covid s’installe et nous n’osons plus approcher personne nous sommes devenus méfiants.

    Ne pas avoir de projets, se dire que l’on ne peut pas voir une exposition, partir une journée à la mer ou ailleurs, voir des amis ou autres, il n’y a plus l’impromptu, ces petits rien qui font le sel de la vie.
    Alors je peux dire que non je ne vais pas si bien que je veux le laisser supposer.
    Belle journée à tous, gardons l’espoir…

  72. Anonyme says:

    Un grand merci pour votre article. J’espère que beaucoup de personnes le liront et cela leur procura beaucoup de courage et de « joie de vivre » Il y a aussi « regarder » la nature c’est très reposant…

  73. Bailliart Catherine says:

    Pour vivre bien il est nécessaire d’accueillir l’instant présent même s’il paraît peu attrayant car derrière se trouve une pépite !
    Il est important d’écouter son cœur et ce qui est bon pour moi est de dire non à la soumission que l’on veut nous imposer ( autorisation pour sortir , vaccin imposé qui de manière sournoise nous attire vers plus de liberté )
    Je pratique des soins énergétiques pour aider les gens qui souffrent , stressent , ont dû mal à vivre cette période qui comme vous dites va s’arrêter …..
    Je crois que chaque Être a les ressources nécessaires en lui pour vivre au mieux cette periode et qu’il peut être heureux malgré tout

  74. HAGUENIER says:

    Je supporte cette pandémie en espérant qu’elle se termine rapidement. J’habite la campagne, heureusement. Je trouve toujours des occupations et surtout je fais des sorties autour de chez moi .

  75. T.........t says:

    Bonjour,
    Nous habitons en Lozère et ne comprenons pas pourquoi nous sommes confinés avec 36 patients hospitalisés dont 2 en réanimation sur une population de 72.000 habitants et 14 habitants au km2. Et ne parlons pas de ces restrictions idiotes au lieu de faire un protocole préventif non ils nous parlent que de vaccin ( qui n’ en est pas un) hyper dangereux. Petite vidéo à voir en lien:
    https://qactus.fr/2021/04/05/q-videos-lafrique-fait-preuve-dune-grande-intelligence-et-dun-grand-discernement/

    Courage à tous et soyons solidaire et chassons ces maudits.

  76. Jean-Pierre Vanhoecke says:

    Bonjour merci pour c’est conseil je suis en arrêt de travail depuis 8 semaine suite aux Covid anglais et pneumonie 3 semaine en soins intensifs. Je suis de retour chez moi la convalescence c’est long la seule solution est de dire du matin je vais travailler donc s’habille après faire un peut de sport et rester en contact sur l’extérieur faire c’est petite course matinale et ce soigner cordialement jpv

  77. J’en ai mare de tous ces pleurnicheurs, j’ai connu la guerre à Paris en 1941, 42, 43, 44. Les bombardements, les alertes en pleine nuit. Je suis née en 1937, j’étais petite, je ne pleurais pas, je ne disais pas « je veux du chocolat, je veux de la confiture » car il n’y en avait pas. Lorsque l’on faisait la queue pour du pain, des pommes de terre, pendant des heures et lorsque c’était à votre tour il n’y avait plus rien. Personne ne tombait en « dépression » !!! On essayait simplement de sauver sa peau et de survivre. Quand l’alerte était terminée, nous n’étions pas sur de trouver notre immeuble encore debout. Alors STOP ! Laissons au COVID sa place , juste « sa place ». Je ne me fait pas vacciner, mon dernier vaccin, j’avais 14 ans. Je n’ai jamais pris d’antibiotique, aucun médicament (fabriqué en Chine !). Je mange BIO depuis 40 ans, je suis hyper active, je lis beaucoup et j’écris. J’aimerai que l’on parle un peu plus de la souffrance animale, de la nature que certain paysans massacrent. Des éoliennes qui polluent notre environnement pour rien, (elles ne tournent pas l’hiver alors ????).

  78. Jaline says:

    Profondément déprimée !

  79. Revenu says:

    Bonjour
    C’est gentil de poser la question. Personnellement je suis animée par une grande colère que j’ai du mal à gérer malgré l’homéopathie, le yoga et la marche. Toute cette privation de liberté est pour moi intolérable.
    Belle journée à vous, cordialement.

  80. Bourgue says:

    Depuis Mars 2020 je n’ai plus rejoué de mon instrument, le hautbois, étant professionnel il m’est très difficile de travailler sans but. A la retraite depuis une dizaine d’années, j’avais gardé une activité dans l’enseignement ce qui me maintenait en forme mais depuis un an plus rien. Vu mon âge (82 ans) je résiste assez bien à cette période malgré tout mais je sens que mon espace se réduit peu à peu et que l’isolement me conduit vers un enfermement qui est la négation même de la vie.

    Votre lettre m’a redonné un peu de lucidité sur le fait que je dois repousser cette inertie mortifère et construire dans mon mental des raisons, même illusoires, de poursuivre un rythme d’activités que j’avais abandonnés.
    Pour cela je viens vous remercier.

  81. Bonjour,

    J’ai 81 ans, je vous lis depuis longtemps.Ce troisiéme confinement n’est pas plus agréable que les autres, mais je fais avec, comme à chaque fois. J’ai la chance d’avoir un petit jardin, dans un lotissement d’une commune de 5500 habitants, donc je ne me plains pas.
    Je m’occupe comme je peux: jardinage, lecture, peinture et dessin, et taï chi depuis 15 ans, c’est ce qui empêche le stress.
    De plus, quand le temps le permet, je fais encore du vélo, 15 à 18 km au moins une fois par semaine. J’ai plus de mal à marcher depuis
    quelque temps, au delà d’une heure.
    Mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qui vivent à plusieurs dans un petit espace, je comprend leurs frustrations.

    Merci pour vos messages d’espoir, bien à vous.

    Annie

  82. Besse says:

    Depuis un an de privations je me rends compte que l etre humain est tres resistant. Mais on est tous d accord il faut que ca s arrete rapidement. On va sortir grandi de cette epreuve. Il faut rester positif. Merci.

  83. Anonyme says:

    Je suis positive de nature et je prend beaucoup de recul sur cette période de frustrations diverses ! J’écoute beaucoup de musique, je marche tous les jours et je fais de la prévention pour ne pas attraper ce Covid ! Pas de vaccin pour le moment !!!

  84. TREGRET Marie-Agnès says:

    Je suis positive de nature et je prend beaucoup de recul sur cette période de frustrations diverses ! J’écoute beaucoup de musique, je marche tous les jours et je fais de la prévention pour ne pas attraper ce Covid ! Pas de vaccin pour le moment !!!

  85. Christian Merlo says:

    LE GOUVERNEMENT NOUS VEUT À SA BOTTE EN NOUS AFFIRMANT DE FAUSSES INFORMATIONS SUR CETTE PSEUDO PANDÉMIE QUI NE FAIT PAS LE RAVAGE RELATÉ PAR LA PRESSE FINANCÉE PAR NOS DIRIGEANTS. JE NE SENT PAS DU TOUT CONCERNÉ PAR TOUTES CES FAUSSES DÉCLARATIONS ET JE CONTINUE À VIVRE NORMALEMENT EN RESPECTANT LES GESTES BARRIÈRES ET EN ME PROTÉGEANT AVEC DES HUILES ESSENTIELLES ADAPTÉES. LE VACCIN NE SERT QU’À ENGRANGER LES LOBBIES PHARMACEUTIQUES. L’ÉTAT NE VEUT PAS RECONNAÎTRE SON ERREUR CAR IL A ENGAGÉ D’ÉNORMES CAPITAUX (NOS IMPÔTS )ET DE CE FAIT IL FAUT À TOUT PRIX FOURGUER LA MARCHANDISE PEU IMPORTE LE RÉSULTAT MAIS IL S’EST DONNÉ BONNE CONSCIENCE VIS À VIS DE LA SOCIÉTÉ. À QUAND LE VACCIN OBLIGATOIRE À TOUS NOS DIRIGEANTS ?COMBIEN DE NOS CHERS ÉLUS L’ONT-ILS REÇUS ?GARDONS LES PIEDS SUR TERRE ET VIVONS SIMPLEMENT ET DANS LA DIGNITÉ SANS ÉCOUTER LES BRUITS DE COULOIRS.

  86. grossert says:

    J’ai beaucoup apprécié le contenu de vos messages et suis satisfaite de les avoir presque toujours appliqués chaque jour merci on voit que vous avez vécu la situation de près et non pas uniquement l’art de déployer des connaissances acquises dans vos lectures encore merci pour tous ceux qui se posent encore des questions. Ann

  87. Josette DEVE says:

    Je vais bien. J’ai la chance d’habiter à la campagne dans une maison avec jardin.
    Merci pour votre sollicitude.
    Cordialement.

  88. Ralaimidona says:

    Merci de vos conseils, si simples mais qui, c’est vrai, remontent le moral.
    Je me maquille des fois en restant à la maison, je mets une jolie robe et je me sens si légère.

  89. Lebourg says:

    Moi j’ai eu très peur au début, puis ils ont commencé à interdire les médicaments qui auraient pu marcher et j’ai bloqué. Depuis je prends des précautions mais n écoute plus leurs règles. Je vais bien depuis que je me suis rebellée. Je vis au présent et la plupart du temps ça va

  90. Mauricette says:

    Bonjour à vous tous,
    Effectivement parfois je suis vidée je n’ai rien envie de faire… alors je mets mes chaussures de marche , je m’en vais marcher, maintenant qu’il fait meilleur je fais du vélo, et là cela me boost

  91. Phomberger says:

    Je vais bien ! Je suis privilégiée j’ai une maison un jardin un chien et deux chats.

    Merci de prendre de mes nouvelles
    Salutations phomberger

  92. Emmanuelle says:

    Je vais bien, étant mère au foyer les différents confinements n’ont pas trop changé mes habitudes à part le dernier car mon fils a commencé la crèche cette année. Les 7 conseils que vous donnez, je les suis déjà depuis avant le premier confinement et c’est vrai que ça aide à ne pas perdre la tête !

  93. Lycurgue says:

    Bonjour,
    Merci pour ce message réconfortant.

  94. Viviane CAFÉ says:

    Bonjour, cette situation devient de plus en plus pénible à vivre avec toutes les mesures prises, 2ème confinement, télétravail,… cela fait beaucoup à supporter quand on sait que ce n’est pas pour demain tous ces efforts qui risquent d’être encore présents jusqu’à la fin de l’année bien qu’ils annoncent la mi-mai. Bref, je tiens le coup jusqu’à ce jour. Bon courage à tous.

  95. Denise says:

    Je m’apprêtais à supprimer purement et simplement votre page, comme je ld fais pour tous les articles concernant la civid 19, quand une intuition soudaine m’y a fait renoncer. Vous avez mille fois raison de vous insurger contre la morosité des médias. J’apprécie vos conseils que j’ai anticipés! Je suis veuve, ai presque 97 ans et vis seule avec la compagnie d’une chatte. A part des difficultés de locomotion, je me porte relativement bien. A tous ceux qui souffrent de la situation actuelle je dis: tenez bon, vivez au jour le jour, cela ne durera pas éternellement!

  96. Merci, je vais bien,
    Pourquoi ? Parce que je ne consomme pas toutes les informations plus mensongères les unes que les autres.
    Il y a la covid, les variants…. Il y aura toujours des virus contagieux,
    Mais faire attention, à soi et aux autres prendre soin phisiquement et moralement de chacun me semble essentiel, en cette période de fête Pascale, et pour les mois à venir.
    L’espérance, la foi en Dieu nous sauvera.
    Bien à vous.

  97. Gerard Muller says:

    Salle de sport fermées depuis des mois – Impossible de voir ses amis – Plus de contact humain – Méfiance vis à vis de tout le monde
    – Être rongé par les regrets – Rien de pire que de passer sa vie à attendre. Moi qui suis toujours positif et de bonne humeur, je broyais du noir. J’ai perdu une bonne partie de ma condition physique et je n’avais plus aucune motivation… attendre, attendre, toujours attendre
    Rien de pire que de passer sa vie à attendre.
    Ce virus est une véritable MALEDICTION
    Je suis en dépression.

  98. Gellè says:

    Merci pour tous vos conseils, même si nous savons les 3/4 de ces conseils, nous ne les appliquons pas forcément, mais de les lire et de nous en faire prendre conscience, nous fait du bien. Nous sommes comme des enfants, il faut nous prendre par la main. Belle journée 🙏🌞

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.